magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville
 
Voyages Gastronomie
Découvertes
VOYAGES GASTRONOMIE /
Expériences culinaires
Anne Vaillancourt Par Anne Vaillancourt

Lundi, 21 novembre 2016

L’impact du verre sur le vin



 Imprimer   Envoyer 
J’ai eu la chance de participer à une dégustation de vins dans des verres spécifiques par cépages.

La semaine dernière, j'ai eu la chance de participer à une soirée de dégustation de vins dans des verres spécifiques par cépages. La nouvelle collection Veritas était mise de l'avant par le très sympathique et drôle Stewart Risto, directeur des ventes Riedel au Canada. Ce n'était pas mon baptême à tester des verres puisque le sommelier François Côté, de Viniviti, a déjà animé une soirée sur le sujet il y a quelques années. C'est d'ailleurs lui qui a organisé cet événement tenu au Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke.

Accompagnée d'une amie passionnée des vins mais sceptique du réel impact d'un verre sur le vin, nous avons passé une soirée extraordinaire de découvertes. Au total, nous avons dégusté quatre vins dans quatre différents verres.
La soirée a débuté avec un sauvignon blanc de la Nouvelle-Zélande dans un verre à riesling. Au nez, les odeurs de pamplemousse et d'agrumes explosaient, accompagnées d'une petite touche herbacée. Suite à cette agréable expérience, nous avons senti le même vin dans trois verres différents. Dans l'un, le côté herbacé ressortait beaucoup plus, dans les deux autres, les odeurs étaient très subtiles; presqu'absentes.

Le deuxième verre était créé spécialement pour les chardonnays passés en fût de chêne (Oaked Chardonnay). Dans nos verres, un Château Ste Michelle de la Columbia Valley, AVA de l'Oregon aux États-Unis (AVA : American Viticultural Area. L'AVA est l'équivalent de l'Appellation d'origine contrôlée en Europe avec un cahier de charge beaucoup plus souple).

Habituellement, je préfère de loin le chardonnay ‘'unoaked'' (non passé en fût de chêne) puisque je trouve que les producteurs d'‘'Oaked Chardonnays'' exagèrent souvent sur l'explosion de saveurs; ça devient presque lourd. Or, dans son verre spécifique, les odeurs de popcorn, de beurre et de citron ressortaient d'une façon bien agréable. Vous l'avez deviné, dans les autres verres, nous perdions l'agréabilité du nez offert dans le premier.

L'impact des verres changeaient aussi la sensation en bouche, les tannins, l'acidité et le goût... L'expérience fût littéralement multisensorielle. Le Cabernet sauvignon chilien goûtait un peu le Buckley en fin de bouche dans le verre à pinot noir! Outch! Pourtant, il se révélait tout à fait délectable dans le verre à cabernet.

Vivez-le pour le croire! Les sceptiques sont devenus croyants. ‘'Hallelujah!'' Comme a dit un homme dans l'autre extrémité de la salle.

Les designers chez Riedel évaluent l'importance de la forme en fonction des sensations dans le vin : le bouquet, la matière, la bouche et la finale. «Un verre à pied dédié aux cépages doit transmettre le « message » du vin aux sens du dégustateur.» La forme est donc créée spécialement pour faire ressortir le meilleur du cépage.

Stewart Risto, notre animateur pour la soirée, l'a bien mentionné : «Utilisez un verre du même prix que la bouteille pour que le vin soit à son meilleur.» La collection Veritas se détaille à 40$ le verre. À Sherbrooke, achetez-la chez Després Laporte. Riedel crée aussi la collection Sommelier; 199$ pour UN verre!

Suggestion vin

Château Ste-Michelle, Chardonnay
Columbia Valley
Code SAQ : 11416116
Prix : 20,95$

Sortez de la traditionnelle Californie et tentez les vignobles plus au nord; l'Oregon travaille merveilleusement bien. Le Chardonnay élevé en fût de chêne du Château Ste-Michelle contient moins de 5g/l de sucre. Ce vin jaune doré sent le popcorn, la pomme jaune, la vanille, le boisé, les fleurs et la pâte d'amandes. En bouche, vous retrouverez le chardonnay par son côté bien gras et rond avec une finalité assez soutenue.

Je tenterais ce Chardonnay avec de bonnes pâtes à la sauce blanche ou aux légumes grillés. Des gnocchis à base de patates aux fruits de mer seraient également délectables!


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Et que Dieu nous vienne en aide…

Et que Dieu nous vienne en aide…
Relever le Défi pour vaincre le Parkinson

Relever le Défi pour vaincre le Parkinson
NOS RECOMMANDATIONS
Une Flambée des couleurs qui en mettra plein la vue

Une Flambée des couleurs qui en mettra plein la vue
Le grand salon des Arts - 6e édition

Le grand salon des Arts - 6e édition
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
René Dubreuil
Mardi, 10 septembre 2019
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier

Quoi faire ce week-end Par Anita Lessard Jeudi, 12 septembre 2019
Quoi faire ce week-end
Disparition Kevin Grégoire-Bonin Mercredi, 11 septembre 2019
Disparition Kevin Grégoire-Bonin
Tout est une question de mental Par Jérôme Blais Mardi, 10 septembre 2019
Tout est une question de mental
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous