magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Grève des garderies en milieu familial demain
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Automobiles Val Estrie février 2020
ACTUALITÉS / Estrie
Anita Lessard Par Anita Lessard

Samedi, 11 janvier 2020

Solidaires pour la santé mentale des jeunes


Ce serait plus de 1/3 des adolescents du Québec qui se situeraient à un niveau élevé sur l'échelle de détresse psychologique. De plus, 50% des problématiques de santé mentale débutent avant l'âge de 14 ans et 75% avant 24 ans.

 Imprimer   Envoyer 
crédit photo: (haut) Pixabay; (bas) Fondation Jeunes en Tête

Hiver 1995-1996, une vague de suicides commis par des jeunes frappe la communauté de Coaticook. Cinq adolescents sans lien apparent entre eux, s'enlèvent la vie en l'espace de quelques mois, au grand désarroi de leur entourage, familles et amis. Ces événements malheureux, et le rapport du coroner les concernant, sont la prémisse à la création d'un programme adressant directement la santé mentale des jeunes. ‘'Solidaires pour la santé mentale'' est né d'un désir d'éduquer, de sensibiliser, et d'outiller les jeunes à mieux identifier ce qu'ils vivent.

Les problèmes de santé mentale chez les jeunes sont en augmentation depuis les dernières années. La vie d'adolescent dans les années 2000 s'est beaucoup complexifiée avec l'arrivée des réseaux sociaux. Souci de l'image, anxiété, stress de performance, cyber intimidation, sont certain des facteurs identifiés pour expliquer ce mal-être chez plusieurs d'entre eux. Le fait d'en parler plus ouvertement contribue également à faire gonfler les statistiques.

En effet ce serait plus de 1/3 des adolescents du Québec qui se situeraient à un niveau élevé sur l'échelle de détresse psychologique. De plus, 50% des problématiques de santé mentale débutent avant l'âge de 14 ans et 75% avant 24 ans: il est donc important d'agir tôt.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) constate enfin que la dépression touche de façon disproportionnée les adolescents et les jeunes adultes et rappelle que le suicide est la 2ème cause de mortalité chez les 15-29 ans.

Josiane Babin, gestionnaire du programme ‘'Solidaires pour la santé mentale des jeunes'' à l'organisme Jeunes en Tête, explique en quoi consiste les ateliers spécifiquement élaborés pour être présentés dans les écoles. «Depuis 1999 on est dans les écoles secondaires pour sensibiliser les élèves à la dépression à l'adolescence. On leur explique c'est quoi la dépression, comment je fais la différence entre un moment de déprime et la maladie, parce qu'ils vont en vivre; c'est quoi les symptômes, comment reconnaître les manifestations chez quelqu'un ou chez moi-même, pour détecter à quel moment je dois aller chercher de l'aide. »

Les animateurs présentent ensuite des mises en situation pour illustrer concrètement ce qui peut être fait pour retrouver le chemin d'une santé mentale plus équilibrée. « Une fois que la théorie est passée, qu'est-ce qu'on fait? C'est quoi les ressources? C'est quoi les traitements à cette maladie-là? À qui est-ce que j'en parle? Comment est-ce que j'en parle? On essaie vraiment de mobiliser les jeunes, et le message que l'on veut qu'ils comprennent c'est que la dépression c'est réversible. Ça se traite; il y a quelque chose à faire », poursuit Josiane Babin.

Depuis plus de 20 ans, c'est près de 1 150 000 jeunes, partout au Québec, qui ont eu accès aux différents ateliers et interventions proposés par l'organisme. À partir du 9 janvier et jusqu'au 29 mai 2020*, la Fondation Jeunes en Tête démarrera sa grande tournée annuelle du programme Solidaires pour la santé mentale (SPLSM) dans les régions de Mauricie, Centre-du-Québec, Estrie et de l'Outaouais. À cette occasion, plus de 3 600 jeunes du 3e, 4e et 5e secondaire, leurs parents ainsi que le personnel scolaire qui les entourent, découvriront l'animation « La dépression est réversible ».

La tournée fera deux arrêts à l'École secondaire du Triolet soit les 16 et 31 janvier prochains. Pour plus d'informations allez au fondationjeunesentete.org


Vieux Clocher de Magog 24 février 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Les diplomates de demain

Les diplomates de demain
Le MTQ injecte des millions dans le réseau routier estrien

Le MTQ injecte des millions dans le réseau routier estrien
Cogeco  Rythme FM - Printemps 20
NOS RECOMMANDATIONS
L'art du graffiti bienvenu sur les murs de Sherbrooke

L'art du graffiti bienvenu sur les murs de Sherbrooke
Vices cachés : distinction entre la vente faite avec ou sans la garantie légale

Vices cachés : distinction entre la vente faite avec ou sans la garantie légale
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Lesbecs.com_1
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 26 février 2020
La responsabilité du chroniqueur

René Dubreuil
Mercredi, 26 février 2020
Une rose verte pour les gens atteints de cancer

Jérôme Blais
Mercredi, 26 février 2020
Golf: Une amorce de l'élan arrière en douceur

François Fouquet
Lundi, 24 février 2020
Viens donc te battre, on va régler ça!

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 21 février 2020
Alimentation et système immunitaire : déjouez les virus

JD 13 fev 2020
RTF 2020
Deux suspects recherchés pour vol et recel Jeudi, 20 février 2020
Deux suspects recherchés pour vol et recel
La question des Premières Nations Par Daniel Nadeau Mercredi, 19 février 2020
La question des Premières Nations
Le SPS recherche un trio de voleurs Vendredi, 21 février 2020
Le SPS recherche un trio de voleurs
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous