magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville
 
Voyages Gastronomie
Découvertes
VOYAGES GASTRONOMIE /
Expériences culinaires
Jessica Mackey, Via L'Attitude Par Jessica Mackey, Via L'Attitude

Lundi, 9 janvier 2017

Cinq bonnes raisons pour passer plus de temps en cuisine en 2017



 Imprimer   Envoyer 
Ce n’est qu’en cuisinant que vous pouvez vraiment contrôler la quantité de gras, de sucre ou de sodium que vous mettez dans vos mets. Photo Via L'Attitude

Si la santé fait partie de vos engagements cette année (elle devrait l'être chaque année à mon avis), sans une saine alimentation ce sera en vain. Malgré tous les efforts pour faire les meilleurs choix de mets préparés ou de restos santé, cuisiner des repas santé à la maison sera toujours meilleur pour la santé et le budget. Voici cinq bonnes raisons pour passer plus de temps dans votre cuisine cette année.

Contrôler ce qu'il y a dans votre assiette

Ce n'est qu'en cuisinant que vous pouvez vraiment contrôler la quantité de gras, de sucre ou de sodium que vous mettez dans vos mets, et croyez-moi, je doute que vous en mettiez autant que dans l'industrie!

Une valeur nutritive améliorée

Vous savez que moins les aliments sont transformés, plus la valeur nutritive est conservée. En cuisinant les matières premières, la transformation est limitée, vous pouvez réduire le temps de cuisson, par exemple pour conserver plus de nutriments des légumes, ou réduire la température de cuisson afin de ne pas surchauffer des huiles qui pourraient créer des gras trans. En plus, vous pouvez y ajouter des graines ou d'autres ingrédients pour y apporter des nutriments et pour donner une valeur ajoutée à vos plats. Les possibilités sont alors illimitées.

Choix de la provenance de vos matières premières

Les aliments biologiques et locaux font de plus en plus partie des priorités alimentaires des Québécois pour plusieurs bonnes raisons. Que ce soit afin de diminuer son empreinte environnementale ou pour limiter l'ingestion d'OGM et d'antibiotiques provenant de nos aliments, toutes les raisons sont bonnes pour choisir des matières premières de qualité et dont nous connaissons la provenance. Cuisiner soi-même est le seul moyen de s'en assurer.

Un budget

Le coût des aliments, surtout sains, augmente chaque année. La seule façon de limiter le budget consacré à la nourriture et de continuer à manger santé est de cuisiner le plus possible. Profiter des spéciaux et des légumes de saison en préparant des repas à faire congeler sera sans aucun doute pus économique.

Temps en couple ou en famille

Il fut un temps où je prenais moins plaisir à cuisiner puisqu'avec la venue des enfants et la vie qui nous rattrapait; c'était devenu comme une corvée de plus que je devais faire ... un peu comme le ménage. Ensuite, je me suis souvenue que la cuisine était quelque chose que j'avais déjà aimé faire, parfois même en couple. Bon, mon conjoint n'a jamais tant aimé la cuisine, mais lorsque nous prenions le temps de faire nos cannages ou nos tartes ensemble, c'était toujours agréable.

Nous avons donc repris l'habitude d'être ensemble le plus souvent possible dans la cuisine. Parfois, sans qu'il m'assiste en cuisine, il est présent à faire autre chose et c'est un moment où nous pouvons discuter ensemble. Maintenant que les enfants sont plus grands, ils participent de plus en plus à la cuisine.

Alors, si vous décidez d'entreprendre cet engagement pour 2017, sachez que ces chroniques sont pour vous! J'espère vous inspirer encore cette année et faciliter votre quotidien avec des trucs pratiques, des recettes, des idées. Je ne suis pas différente de vous, la vie va vite, les obligations abondent et je fais de la saine alimentation une priorité au quotidien pour moi-même et ma famille.

Je suis à l'écoute de vos besoins, n'hésitez pas à commenter ou suggérer des sujets qui vous inspirent!

 


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Espace TI: partager les locaux de travail

Espace TI: partager les locaux de travail
Ottawa verse 1,75 milliard $ pour les producteurs laitiers du Canada

Ottawa verse 1,75 milliard $ pour les producteurs laitiers du Canada
NOS RECOMMANDATIONS
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier

La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier
À 140km/h dans une zone de 70 km/h

À 140km/h dans une zone de 70 km/h
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
René Dubreuil
Mardi, 10 septembre 2019
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier

BANC D’ESSAI : Mazda CX-5 SIGNATURE SKYACTIV-G 2019 Par AutoPassion Mardi, 10 septembre 2019
BANC D’ESSAI : Mazda CX-5 SIGNATURE SKYACTIV-G 2019
BANC D’ESSAI : Mitsubishi Eclipse Cross Par AutoPassion Mardi, 10 septembre 2019
BANC D’ESSAI : Mitsubishi Eclipse Cross
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier Par René Dubreuil Mardi, 10 septembre 2019
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous