Destination_Sherbrooke_lumière
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe en Estrie
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Daniel Campeau Par Daniel Campeau

Mercredi, 27 octobre 2021

Salle de spectacle, retour progressif à la normale



 Imprimer   Envoyer 

Dès la semaine prochaine et pour la première fois en presque deux ans, les diffuseurs de spectacle de toute la province pourront à nouveau remplir leur salle. Du moins c'est ce qu'ils souhaitent tous.  Les deux dernières années auront été dévastatrices pour de nombreux lieux de diffusion de notre culture.

Les salles de spectacle ouvriront donc en pouvant offrir tout leur siège disponible  tout en espérant retrouver un seuil acceptable de rentabilité (lire vente de billets) afin de pouvoir continuer à offrir des spectacles et à tout le moins faire leurs frais et ensuite être rentables. Depuis le début de la  pandémie  le nombre de places offertes en salle  a diminué de 50%, il y a donc du rattrapage à faire, tout comme du côté des artistes ou on a également vraiment hâte de mettre du beurre sur le pain.

Cependant est-ce que les spectateurs seront encore au rendez-vous, malgré le fait qu'ils devront garder leur masque une fois assis, alors qu'à l'heure actuelle les gens peuvent retirer leur masque en s'assoyant. Pour de nombreux dirigeants de salle de spectacle devoir porter le masque tout le long du spectacle c'est un retour en arrière et cela fera en sorte de considérablement ralentir la vente de billets en plus d'occasionner des annulations.  

Rappelons que le ministre de la Santé avait déclaré le 30 septembre dernier << on veut que les Québécois qui sont pleinement vaccinés puissent continuer à retrouver ce qu'on appelle une certaine normalité. Compte tenu de la situation épidémiologique et de notre excellent taux de vaccination, la santé publique nous permet de faire des allègements », le ministre de la Santé avait également laissé miroiter la possibilité de nouveaux allègements un peu plus tard cet automne. « Si on réussit aussi bien le mois d'octobre qu'on a réussi le mois de septembre, je pense qu'on peut regarder en avant et être sûr qu'il y aura d'autres allègements. »Avec la réouverture au maximum de sa  capacité et sans distanciation, mais avec le port du masque est-ce pour le milieu un nouvel allègement? 

Bernard Caza est propriétaire du Vieux Clocher de Magog depuis 40 ans, au fil des ans il a assisté à tous les changements du milieu artistique et de la diffusion au Québec et a traversé la pire des situations imaginables pour un lieu de rassemblement avec des salles fermées par la force des choses.

M Caza affirme que l'industrie a réellement pris du plomb dans l'aile « Ça pas été facile pour nous et pour plein d'autres diffuseurs, le nombre de lieux de diffusion à vraiment diminué au Québec depuis la pandémie, plusieurs petites salles de spectacle n'ont pas survécu. Ici aux Vieux Clochers de Magog on a dû s'adapter je sais plus combien de fois a de nouvelles mesures de distanciation, de capacité de salle, de façon de recevoir notre clientèle, ajouté à cela le manque de personnel, la confusion quant à l'information véhiculée, le report d'à peu près tous les spectacles prévus, etc....donc une année très éprouvante pour le milieu artistique.

Bernard Caza est d'un naturel optimiste, mais vit tout de même avec une certaine inquiétude .<>     

Il est vrai que les gens qui avaient acheté avec distanciation  (un siège de libre entre chaque spectateur) se retrouveront probablement avec un étranger à côté d'eux. 

Même son de cloche de la part du directeur général du centre culturel de l'Université de Sherbrooke M Mario Trépanier<< je pense que l'on assistera à un retour progressif des spectateurs en salle pour la saison cultuelle 21 -22,mais que la situation demeurera fragile, oui les spectacles sont <>, mais il y a encore beaucoup de gens hésitant à se retrouver au beau milieu d'une foule .Concernant le port du masque obligatoire même une fois assis à son siège M Trépanier ne pense pas que cela sera vraiment un enjeu cependant la distanciation qui était exigée (un banc de libre entre chaque spectateur) et qui ne l'est plus maintenant change la donne << nous avons effectivement eu des annulations ce n'est pas tout le monde qui est encore à l'aise de se retrouver coude à coude avec des étrangers.>>la prochaine saison culturelle risque donc d'être meilleur que les deux dernières,  d'après des chiffres de l'institut de la statistique du Québec le nombre de spectacles présentés est passé de 500 en 2018  à 160 en 2021. 

Même si les salles de spectacle peuvent maintenant rouvrir à pleine capacité, il est fort à parier que de nombreuses salles ne le seront pas réellement au cours des prochaines semaines, il faudra attendre de voir si le public retournera en salle pour applaudir leur vedette favorite avec les conditions actuelles. Bien des diffuseurs demeure encore prudents et reste inquiets de la vente de leur spectacle en salle et il se questionne également sur la fin de l'aide financière du gouvernement.

Cependant la ministre de la Culture Nathalie Roy a déclaré dans les médias <«Les assouplissements ne signifient pas pour autant la fin des mesures d'aide au milieu culturel. La mesure d'aide financière mise en place pour compenser pour les billets invendus est toujours valide, et sera en place jusqu'à la mi-novembre.» Mais la ministre n'a pas précisé à quel moment l'aide au milieu culturel sera modifiée. 

Du côté gouvernemental, au ministère de la Culture et des Communications on affirme donc que les décisions ont été prises en tenant compte des demandes du milieu.
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Quoi faire ce weekend

Quoi faire ce weekend
Les lutins seront de retour au Centre-Ville de Sherbrooke!

Les lutins seront de retour au Centre-Ville de Sherbrooke!
Les_Galeries_4saisons
NOS RECOMMANDATIONS
MIse à jour, Coralie Lessard retrouvée sans vie

MIse à jour, Coralie Lessard retrouvée sans vie
Boucherie Face de Bœuf soutient Moisson Estrie

Boucherie Face de Bœuf soutient Moisson Estrie
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Destination_Sherbrooke_lumière
 
François Fouquet
Lundi, 29 novembre 2021
Recherche de sens et espace

Archives nationales du Québec à Sherbrooke
Jeudi, 25 novembre 2021
Notre histoire en archives – Les groupes yé-yé des années 1960

Daniel Nadeau
Mercredi, 24 novembre 2021
Le meilleur et le pire

Me Karine Jobin
Mardi, 23 novembre 2021
Partir en affaires, à deux c'est mieux ( la suite )

JD_NOVEMBRE_2021
Le centenaire et l’autobus Par François Fouquet Lundi, 22 novembre 2021
Le centenaire et l’autobus
Boucherie Face de Bœuf soutient Moisson Estrie Lundi, 22 novembre 2021
Boucherie Face de Bœuf soutient Moisson Estrie
MIse à jour, Coralie Lessard retrouvée sans vie Par Daniel Campeau Jeudi, 25 novembre 2021
MIse à jour, Coralie Lessard retrouvée sans vie
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
-
slimecut