magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville
 
Voyages Gastronomie
Découvertes
VOYAGES GASTRONOMIE /
Expériences culinaires
Jessica Mackey, Via L'Attitude Par Jessica Mackey, Via L'Attitude

Jeudi, 29 septembre 2016

Quel est votre plus grand défi aux changements alimentaires?


Partie 1 : Abandonner les repas ou les aliments chouchous

 Imprimer   Envoyer 

L'automne est toujours une période propice aux changements. L'été a fait son effet et certains sont maintenant prêts à passer à l'action en ce qui concerne les saines habitudes de vie. Je remarque sur le fils des réseaux sociaux que cette année ne fera pas exception à cette règle. J'ai demandé à des amis de me nommer leurs plus grands défis en cette période de changement et je vous les partage puisqu'ils sauront certainement rejoindre quelques lecteurs. Voici quelques défis auxquels je donnerai quelques pistes.

1- Abandonner les aliments chouchous!

On a tous des repas chouchous qui nous font du bien, qui, dans notre tête, signifient quelque chose de plaisant, bref qui créent des émotions positives. Effectivement, l'alimentation est très émotionnelle.

La première étape serait d'identifier de façon plus consciente les sentiments recherchés pour être en mesure de voir comment retrouver ces sentiments sans l'aliment ou le repas que vous tentez d'éviter. Attention, on ne se dit pas que c'est interdit, pour se garantir une rage incontrôlable, on veut seulement substituer ce qui procurera ce même plaisir.

Ex. : Le vindredi vous connaissez? Il n'y a peut-être pas de mal à prendre une coupe de vin le vendredi soir, certes, mais si vous êtes en entraînement pour courir un demi-marathon ou que vous êtes en processus de perte de poids, il serait peut-être bon d'éviter l'alcool pour un temps. Que pouvez-vous faire le vendredi soir pour vous donner le même sentiment de satisfaction du devoir accompli... la semaine de travail? « Pimpez » votre thé en essayant de nouvelles recettes de cocktails à base de thé. Trouvez une activité du vendredi soir pour souligner le début de la fin de semaine. Qui sait, cela deviendra peut-être un rituel!

Bon j'avoue que cet exemple était plus difficile. Alors, si vous n'êtes pas rendu à remplacer la coupe de vin du vendredi soir, voilà un deuxième exemple. Les déjeuners copieux de la fin de semaine.

Premièrement, prenez le temps d'identifier quel est le sentiment recherché. Peut-être que c'est le plaisir d'avoir le temps (et de le prendre)pour préparer le brunch du dimanche. Si vous êtes plutôt de type resto, c'est peut-être par ce que cela signifie une gâterie que de vous permettre ce repas copieux pour le beau travail accompli durant la semaine?

Deuxièmement, permettez-vous un autre de ces déjeuners copieux, pour prendre conscience de comment vous vous sentez après et pour le reste de la journée, inscrivez-le dans un journal alimentaire. Est-ce que vous venez de perdre tout votre entrain et que vous avez le goût de retourner vous coucher? Beaucoup de gens me disent qu'ils ont l'impression de perdre leur fin de semaine parce que « la fatigue de la semaine ressort » et ils n'ont pas d'énergie. Il se peut fort bien que ce soit votre alimentation qui est plus copieuse qui gruge toute votre énergie. Surtout si le vendredi soir est synonyme de vin et d'un bon souper, plus tard qu'à l'habitude. Il est fort probable que vous vous réveilliez déshydraté, vous avez une faim de loup et que l'option œuf-bacon-patate soit très tentante. Vous êtes sous l'effet de l'indice glycémique et en optant pour ledit déjeuner, vous maintiendrez cet effet et la fatigue s'en suit.

Juste le fait de prendre conscience de votre état après peut aider à franchir la prochaine étape qui est de substituer le repas par un autre ou carrément par quelque chose qui vous procurera encore plus de plaisir. Peut-être, allez-vous même décider de partir à la recherche de sentiments nouveaux parce que dans le fond, perdre la fin de semaine parce que la siesta est nécessaire ou que dormir devant la télé, avant même que les invités aient quitté, ne vous convient plus (j'exagère... à peine).

Peu importe la raison, vous pouvez trouver une nouvelle recette à préparer en famille si telle était votre satisfaction ou encore essayer les choix santé des restos et les savourer en pleine conscience serait une autre option. Je recommande fortement de garder un journal alimentaire afin de suivre vos changements et surtout vos sentiments, étiez-vous ballonné, comment était votre niveau d'énergie, etc. En gardant un journal, vous pourrez comparer les résultats.

Voici une recette de déjeuner qui vous fera oublier le déjeuner traditionnel.

Asperges grillées et œufs pochés aux copeaux de parmesan

Ingrédients

½ lb d'asperges parées (lavées et le bout dur cassé)
2 œufs
Quelques gouttes de vinaigre
1 c. soupe d'huile d'olive
Sel et poivre au goût
Parmesan au goût

Méthode

Préchauffer le four à 450 F. Placer les asperges sur une plaque à biscuit et arroser d'huile d'olive. Mélanger les asperges avec les mains afin de les enduire complètement d'huile d'olive, saler et poivrer. Griller au four environ 15 minutes ou jusqu'à ce qu'elles soient al dente.

Faire bouillir de l'eau dans une casserole assez profonde pour couvrir les œufs. Réduire le feu jusqu'à ce que l'eau frémisse, ajouter quelques gouttes de vinaigre.

Casser chaque œuf dans un petit bol séparé et le faire glisser doucement dans l'eau frémissante. À l'aide d'une cuillère, rapprocher très doucement le blanc d'œuf qui a pu s'éloigner du jaune. Couvrir et fermer le feu. Cuire 3 minutes pour un œuf coulant ou plus longtemps pour un œuf cuit dur.

Déposer quelques branches d'asperges dans une assiette, ensuite les œufs par-dessus et garnir de copeaux de parmesan au goût.

Vous pouvez servir avec un pain grillé pumpernickel ou autre de votre choix.

Dégustez!


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Marie-Claude Bibeau, prête pour la campagne électorale

Marie-Claude Bibeau, prête pour la campagne électorale
Le quotidien de l’information

Le quotidien de l’information
NOS RECOMMANDATIONS
Le grand salon des Arts - 6e édition

Le grand salon des Arts - 6e édition
BANC D’ESSAI : Mitsubishi Eclipse Cross

BANC D’ESSAI : Mitsubishi Eclipse Cross
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
René Dubreuil
Mardi, 10 septembre 2019
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier

Utilisation de monnaie contrefaite Vendredi, 13 septembre 2019
Utilisation de monnaie contrefaite
Le «Nous» identitaire Québécois Par Daniel Nadeau Mercredi, 11 septembre 2019
Le «Nous» identitaire Québécois
Une Flambée des couleurs qui en mettra plein la vue Mardi, 10 septembre 2019
Une Flambée des couleurs qui en mettra plein la vue
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous