magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Suspects à identifier pour une série de méfaits survenus à North Hatley
 
Voyages Gastronomie
Découvertes
VOYAGES GASTRONOMIE /
Expériences culinaires
Jessica Mackey, Via L'Attitude Par Jessica Mackey, Via L'Attitude

Lundi, 31 octobre 2016

Les saveurs antioxydantes



 Imprimer   Envoyer 

Si manger santé peut sembler drabe, c'est parce que les saveurs ne sont pas mises à profit. Pourtant, il y a tant de saveurs qui ajoutent, du même coup, une valeur nutritionnelle aux mets. On va jusqu'à leur attribuer des propriétés anti cancer, dû à leur teneur élevée en antioxydants et leurs effets anti-inflammatoires, ils sont réellement de super aliments. Saviez-vous que, consommées en assez grande quantité, certaines épices peuvent agir à titre d'antidouleur, un peu comme l'ibuprofène? Il ne faut pas se leurrer par contre, pour bénéficier des effets voulus, il faut en consommer en grande quantité. Alors à vos chaudrons!

Voici trois saveurs à apprivoiser et à cuisiner tous les jours.

Curcuma

Le curcuma est bénéfique pour les personnes souffrant d'arthrose, d'arthrite et de la maladie de Crohn. En fait, il protège toute la paroi de la muqueuse gastrique. Il apaise les difficultés menstruelles.

On peut le déguster en infusion d'épices ou l'intégrer à de nombreuses recettes. La cuisine indienne est délicieuse et met l'accent sur cette épice. Vous pouvez augmenter son absorption et son efficacité thérapeutique en le combinant au poivre, à des ananas ou à de l'huile végétale.

Dans des pommes de terre, le riz les salades et même une salade de fruits, le curcuma saura rehausser vos plats.

Gingembre

Une autre épice utilisée en Asie depuis la nuit des temps et qui fait un retour discret ici. Il fait partie des éléments de la nature qui ont été en quelque sorte oubliés ou boudés avec l'arrivée de la médecine curative.

On suggère la consommation de gingembre pour réduire les ballonnements et les nausées en sirotant une infusion au gingembre ou en mâchant un petit morceau de gingembre cru. Attention aux femmes enceintes par contre, les études sont encore mitigées. Ses effets thérapeutiques ne s'arrêtent pas là. En agissant comme un puissant anti-inflammatoire, il peut réduire la douleur des migraines, si consommé dès les premiers signes ainsi que les douleurs liées à l'arthrite, l'arthrose ou aux rhumatismes. Pour agir à titre d'anti-inflammatoire sur des maladies chroniques, je rappelle qu'il doit être consommé de façon quotidienne.

En cuisine, en poudre, en lamelles ou en morceau, il est facile à intégrer facilement à vos mets, vos jus, vos soupes et vos salades. Si vous êtes incommodé par des flatulences lors de la consommation de légumineuses, ajoutez du gingembre en lamelle dans ces plats pour réduire les effets indésirés.

Le cumin

Le cumin rejoint le gingembre pour les troubles digestifs et les ballonnements puisqu'il stimule la digestion. Il a le pouvoir de combattre les maux d'estomac et lutte contre l'insomnie et la fièvre. Selon certaines études, le cumin a un effet préventif sur l'apparition des maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires, certains cancers, et le fonctionnement hormonal de la femme. Les études ne sont pas encore claires sur les effets chez les femmes enceintes, la prudence est de mise.

Voici un plat de Ricardo regorgeant de saveur et de bienfaits!

Ingrédients

  • 45 ml (3 c. à soupe) d'huile d'olive
  • 2 oignons, hachés
  • 3 gousses d'ail hachées
  • 15 ml (1 c. à soupe) de gingembre frais, haché
  • 5 ml (1 c. à thé) de cumin moulu
  • 5 ml (1 c. à thé) de poudre de cari
  • 454 g (1 lb) de poitrines de poulet désossées et sans la peau, coupées en cubes de 2,5 cm (1 po)
  • Sel et poivre
  • 250 ml (1 tasse) de lait de coco
  • 2 tomates italiennes, pelées, épépinées et coupées en dés
  • 60 ml (1/4 tasse) de coriandre fraîche, ciselée

Méthode

  1. Dans une poêle, chauffer l'huile et dorer les oignons, l'ail, le gingembre, le cumin et le cari. 
  2. Ajouter le poulet et cuire 5 minutes à feu élevé en remuant. Saler et poivrer.
  3. Ajouter le lait de coco et les tomates. Poursuivre la cuisson 5 minutes. Ajouter la coriandre au moment de servir.
  4. Servir sur du riz basmati.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Maladie d'alzheimer : des données québécoises à la portée de chercheurs internationaux

Maladie d'alzheimer : des données québécoises à la portée de chercheurs internationaux
Présenter des concerts en direct et reprendre le contrôle

Présenter des concerts en direct et reprendre le contrôle
NOS RECOMMANDATIONS
Les clichés du miroir

Les clichés du miroir
Sherbrooke et Magog, à vos rasoirs!

Sherbrooke et Magog, à vos rasoirs!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Le grand déboulonnage… Par Daniel Nadeau Mercredi, 8 juillet 2020
Le grand déboulonnage…
Deux patrouilleurs du Service de police de Sherbrooke sauvent une vie !! Par Daniel Campeau Vendredi, 10 juillet 2020
Deux patrouilleurs du Service de police de Sherbrooke sauvent une vie !!
Le projet de construction de nouveaux bâtiments sur le site des Terrasses du golf franchit une étape décisive Mercredi, 8 juillet 2020
Le projet de construction de nouveaux bâtiments sur le site des Terrasses du golf franchit une étape décisive
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous