magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Deux fraudeurs recherchés par le SPS
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
HABITATION / Construction Estrie
APCHQ Estrie Par APCHQ Estrie

Vendredi, 7 juin 2013

Quatre façons de rendre votre maison plus saine



 Imprimer   Envoyer 

La construction de maisons plus saines constitue un point de départ important en matière d'environnement. Vous prévoyez vous faire construire une maison neuve? De nombreux entrepreneurs sont en mesure de vous offrir des produits et services adaptés à vos besoins tout en respectant vos préoccupations environnementales.

La sélection même des matériaux de construction devrait se faire en fonction de critères relatifs à l'environnement et à la santé. Quatre indicateurs permettent de déterminer sur quelle composante environnementale un matériau de construction a un impact : la consommation d'eau; l'efficacité énergétique; la qualité de l'air et la réduction des gaz à effet de serre (GES); la réduction du gaspillage des ressources naturelles.

Consommation d'eau

Les économies d'eau peuvent réduire l'impact que nous avons sur l'environnement. Cette réduction entraîne une diminution des coûts associés au traitement des eaux par les services municipaux et fait baisser le compte d'eau ou d'électricité (eau chaude). À la maison, la consommation moyenne est de 329 litres par personne par jour, dont 35 % pour les bains et les douches, 30 % pour les toilettes, 25 % pour la lessive et le nettoyage et 10 % pour la cuisson et l'alimentation.

La cuvette des toilettes est l'appareil qui consomme le plus d'eau, soit de 15 à 19 litres par chasse. Une douche de 5 minutes consomme 100 litres; un bain, 60 litres; le lavage des mains, 8 litres; le brossage des dents, 10 litres; l'arrosage extérieur, 35 litres à la minute; le lave-vaisselle, 40 litres; et la lessiveuse, 225 litres. La toilette à faible débit ou à double chasse, la pomme de douche à faible consommation et le robinet électronique ne sont que quelques-unes des options permettant de réduire la consommation d'eau.

Efficacité énergétique

L'énergie, au même titre que l'eau, est associée au niveau de confort que procure une habitation. Elle a de nombreux emplois : éclairage, climatisation, chauffage ambiant, chauffage de l'eau, alimentation des appareils électroniques et électroménagers. Compte tenu de l'importance de notre consommation, l'environnement s'en trouve affecté. Une grande partie des émissions de GES provient du chauffage et de la climatisation.

Du geste le plus simple à la mise en œuvre de la technologie la plus sophistiquée, trois catégories d'actions peuvent être considérées :

  • l'utilisation d'éléments relativement simples à ajouter comme l'ampoule fluocompacte ou le thermostat électronique;
  • l'intégration, dès la construction, de caractéristiques ou composantes qui améliorent la performance énergétique du bâtiment, comme une isolation supérieure ou des fenêtres améliorées;
  • le recours à des sources d'énergie renouvelables comme le solaire ou la géothermie.

Dans tous les cas, que l'on retienne une seule option ou plusieurs, les répercussions sur l'environnement ne peuvent qu'être bénéfiques.

Qualité de l'air et réduction des GES

Les COV (composés organiques volatils) entrent dans la composition de plusieurs produits et matériaux utilisés dans nos habitations, tels que les peintures, solvants, tapis, colles et contreplaqués. Est qualifié de volatil ce qui s'évapore facilement.

Les COV sont donc des gaz qui flottent dans l'air au moment de la fabrication ou durant la durée de vie du produit dont ils entrent dans la composition. Leur présence dans l'air intérieur peut avoir des effets dommageables à la santé. Heureusement, il existe de plus en plus de peintures, solvants et autres produits à faible émissivité.

Quant aux GES, ils existent de façon naturelle et participent à la régulation du climat de la Terre. L'un des plus importants GES est le CO2 (dioxyde de carbone), émis principalement pendant la combustion du mazout et du gaz naturel. Comme le chauffage et la climatisation requièrent beaucoup d'énergie, une part considérable des émissions de CO2 leur est attribuable. D'autres options, comme l'utilisation d'un foyer à haut rendement, sont maintenant envisageables.

Réduction du gaspillage des ressources naturelles

La réduction du gaspillage des ressources naturelles permet de les préserver plus longtemps, sinon d'en assurer la pérennité. D'autre part, la récupération et le recyclage des matières contribuent à diminuer les rebuts expédiés aux centres d'enfouissement.

Plusieurs des produits qui permettent de réduire l'utilisation des ressources naturelles pourraient également faire partie d'une autre catégorie, car ils influent sur la santé de l'environnement de différentes façons. À titre d'exemple, les tapis à émission de COV réduite et à durabilité améliorée sont en plus fabriqués avec des ressources renouvelables ou recyclées. Leur choix a donc des répercussions positives, à la fois sur les volets qualité de l'air et réduction du gaspillage. La récupération systématique de toutes les matières recyclables est devenue incontournable.

Ces renseignements sont tirés du Guide des options écolos publié par l'Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ). Pour plus d'information, consultez le Guide (www.gomaison.com/optionsecolos).

Source : Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ)


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Planchers chauffants : chauffage d'appoint ou principal?

Planchers chauffants : chauffage d'appoint ou principal?
NOS RECOMMANDATIONS
Le Service de police de Sherbrooke demande l'aide du public pour retrouver un adolescent    disparu

Le Service de police de Sherbrooke demande l'aide du public pour retrouver un adolescent disparu
Deux fraudeurs recherchés par le SPS

Deux fraudeurs recherchés par le SPS
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

CONCOURS - Les Éditions La Presse - Vert couleur persil
Remise Gagnon Multi Concept mars 2019
 
Alexandre Montreuil
Vendredi, 16 août 2019
Mariage à destination

Fondation québécoise du cancer - Estrie
Vendredi, 16 août 2019
L’activité physique lors des traitements contre le cancer : oui, vous avez bien lu!

Daniel Nadeau
Mercredi, 14 août 2019
Jouer notre propre musique

William Lafleur
Mercredi, 14 août 2019
L’été s’achève, mais pas toi.

Jérôme Blais
Mardi, 13 août 2019
Comment sauver des coups facilement

François Fouquet
Lundi, 12 août 2019
Tiens! Et si je vous racontais mes vacances?

Vent de renouveau au Zoo de Granby Par Daniel Campeau Samedi, 10 août 2019
Vent de renouveau au Zoo de Granby
Le Service de police de Sherbrooke demande l'aide du public pour retrouver un adolescent    disparu Mercredi, 14 août 2019
Le Service de police de Sherbrooke demande l'aide du public pour retrouver un adolescent disparu
Deux fraudeurs recherchés par le SPS Jeudi, 15 août 2019
Deux fraudeurs recherchés par le SPS
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous