magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Voleur d'ordinateurs recherché par le SPS
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
HABITATION / Construction Estrie
APCHQ Estrie Par APCHQ Estrie

Mardi, 7 octobre 2014

Les prévisions économiques de l'APCHQ : diminution des mises en chantier en 2015



 Imprimer   Envoyer 

À l'occasion de son 53e Congrès annuel qui se tient dans la région de Charlevoix, l'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ) a dévoilé aujourd'hui ses prévisions économiques pour 2014 et 2015.

Selon les données du rapport, le nombre de mises en chantier devrait croître de 1 % en 2014 pour ensuite diminuer de 3 % en 2015. Malgré l'apparence de stabilité qui peut se dégager de la lecture de ces chiffres, l'APCHQ demeure préoccupée par l'état incertain du marché de la construction résidentielle.

« Après une année 2013 très décevante où les mises en chantier ont diminué de 20 %, nous observons une relative stabilisation du marché résidentiel. Néanmoins, avec 37 000 mises en chantier, l'année 2015 sera la plus faible enregistrée au cours de la dernière décennie et l'environnement incertain nous amène à croire qu'il sera difficile de renverser la situation », affirme Georges Lambert, économiste à l'APCHQ.

Parmi les obstacles à une reprise plus soutenue des mises en chantier à l'échelle provinciale, l'APCHQ note une croissance économique plus faible au Québec que dans les autres provinces canadiennes, une augmentation plus timide du nombre de ménages ainsi qu'une accession de plus en plus difficile à la propriété. « Heureusement que les taux d'intérêt demeurent bas et contrebalancent ces facteurs négatifs », de poursuivre M. Lambert.

Accession plus difficile à la propriété

Comme l'a démontré notre Enquête sur les acheteurs de maisons neuves publiée le 10 septembre dernier, l'accession à la propriété demeure un défi constant. En effet, à 61 %, le taux de propriété des ménages québécois est loin en dessous de la moyenne canadienne de 69 %. L'APCHQ considère que le resserrement de certaines règles, dont la réduction de la période d'amortissement maximale pour un prêt hypothécaire, a potentiellement restreint l'accès à la propriété pour près de 40 000 ménages. D'ailleurs, de 2011 à 2013, une diminution de 11 % du nombre de premiers acheteurs a été observée dans le marché de la construction résidentielle neuve. La hausse du nombre de mises en chantier pour le marché locatif illustre également cette accession difficile, le secteur de la construction s'adaptant à la demande de son marché.

Moins de maisons individuelles

Bien qu'elles représentent encore 31 % de toutes les mises en chantier, les maisons individuelles sont moins populaires qu'auparavant. De 2013 à 2015, le nombre de maisons individuelles construites aura chuté de 13 %, passant de 13 144 à 11 415. La densification accrue et l'enjeu de l'abordabilité expliquent cette tendance à la baisse.

Données inédites sur la rénovation : la force tranquille du secteur de l'habitation

Pour la première fois au Québec, des données complètes, région par région, sont dévoilées afin de tracer un portrait du secteur de la rénovation. Pour 2013, le nombre d'emplois à temps plein de ce secteur a été supérieur à 105 000 et la valeur économique des activités de rénovation a dépassé 11,5 G$. En incluant les activités de réparation et d'entretien, la rénovation compte pour près de 60 % de l'importance du secteur de l'habitation au Québec.

Les crédits d'impôt à la rénovation rapportent

Les crédits d'impôt ÉcoRénov et LogiRénov, mis en place respectivement en 2013 et en 2014, auront eu un impact significatif sur les dépenses en rénovation au Québec. Ils auront été responsables de 50 % de la croissance prévue des dépenses de rénovation en 2014 et 2015. Sans leur mise en place, la croissance prévue aurait été de 5 % au lieu de 10 % pour la période donnée. À la fin de 2015, les deux crédits d'impôt auront entraîné des investissements supplémentaires en rénovation de l'ordre de 1,8 G$.

Pour le gouvernement, le coût de ces deux crédits d'impôt sera nul puisque les retombées fiscales engendrées par les dépenses supplémentaires de rénovation seront supérieures au montant total des crédits octroyés. De plus, en incitant les consommateurs à faire affaire avec un professionnel de la construction, ces mesures ont un effet structurant et permettent de lutter efficacement contre le travail au noir.

« Les retombées estimées de ces deux crédits d'impôt sont considérables et auront permis de créer des emplois et de la richesse partout au Québec, et ce, sans que le gouvernement ait eu à débourser ou mettre en place un programme de relance. Avec ces données, nous espérons que le gouvernement décidera de maintenir un crédit d'impôt à la rénovation au-delà de 2015 », de conclure M. Lambert.

Autres données en rafale

  • 2014 : 13 199 copropriétés seront construites en 2014, une augmentation de 1 420 unités par rapport à 2013;
  • 8 445 mises en chantier dans le marché locatif en 2014, une augmentation de 364 par rapport à 2013.
  • 2015 : 12 955 copropriétés seront construites en 2015, une diminution de 244 unités par rapport à 2014;
  • 8 755 mises en chantier dans le marché locatif en 2015, une augmentation de 310 par rapport à 2014.
Pour consulter les Prévisions économiques 2014-2015 de l'APCHQ, visitez la section Espace de téléchargement dans le centre de presse de l'APCHQ au apchq.com.
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
L’activité physique lors des traitements contre le cancer : oui, vous avez bien lu!

L’activité physique lors des traitements contre le cancer : oui, vous avez bien lu!
À côté de la track

À côté de la track
NOS RECOMMANDATIONS
La Société de Transport de Sherbrooke prépare une importante bonification du service d’autobus

La Société de Transport de Sherbrooke prépare une importante bonification du service d’autobus
L’été s’achève, mais pas toi.

L’été s’achève, mais pas toi.
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

CONCOURS - Les Éditeurs Réunis - aout 2019
Remise Gagnon Multi Concept mars 2019
 
René Dubreuil
Jeudi, 22 août 2019
Accueil princier au Royal Bromont

Daniel Nadeau
Mercredi, 21 août 2019
Libéraux aux abois

Jérôme Blais
Mardi, 20 août 2019
Bien positionner sa balle de golf

François Fouquet
Lundi, 19 août 2019
À côté de la track

Fondation québécoise du cancer - Estrie
Vendredi, 16 août 2019
L’activité physique lors des traitements contre le cancer : oui, vous avez bien lu!

Alexandre Montreuil
Vendredi, 16 août 2019
Mariage à destination

Jouer notre propre musique Par Daniel Nadeau Mercredi, 14 août 2019
Jouer notre propre musique
L’été s’achève, mais pas toi. Par William Lafleur Mercredi, 14 août 2019
L’été s’achève, mais pas toi.
Voleur d'ordinateurs recherché par le SPS Lundi, 19 août 2019
Voleur d'ordinateurs recherché par le SPS
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous