magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Réouverture de la bibliothèque Éva-Senécal le 8 juin
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
FAMILLE / Parents 101
Bedon & bout'chou Par Bedon & bout'chou

Jeudi, 3 novembre 2016

L’adaptation à la parentalité



 Imprimer   Envoyer 

Je suis tombée cette semaine sur le site français Doctissimo sur une série d'articles traitant des rêves les plus fréquents. Au troisième rang de ce palmarès figurait le thème Rêver de bébé. Au-delà des significations freudiennes et jungiennes, rien de surprenant d'apprendre que rêver de bébé renvoie au désir de maternité de la femme.

Mesdames, plusieurs d'entre nous ont caressé ce rêve de maternité. Parfois dès la plus tendre enfance, parfois au mi-temps de la vingtaine, parfois à l'aube de la trentaine. Plusieurs en seront comblées. D'autres vivront un décalage entre le rêve et la réalité parentale. Parce qu'il faut se le dire, les mois qui suivent sa naissance de bébé peuvent être exigeants. Malgré l'enseignement des cours prénataux, les lectures et les discussions autour de la parentalité, plusieurs s'étonnent qu'un si petit être puisse demander autant de soin.

Devenir parent représente une étape importante de la vie, une étape qui apporte son lot de changements alors que la femme devient mère, que l'homme devient père et que le couple devient famille.

L'adaptation à la parentalité : une transition qui se prépare...

La transition vers la parentalité s'amorce dès le début de la grossesse. Particulièrement chez la femme qui prend conscience de la présence de bébé dans son ventre, dans son être et dans son âme. Un sentiment de responsabilité parentale émerge alors, et ce pour le reste de sa vie! Ouf, voilà qui peut donner le tournis!!!

... et qui prend du temps

La transition vers la parentalité prend son temps. Heureusement. Cela permet de s'y préparer. Car oui, devenir parent, ça s'apprend et ça implique nécessairement une préparation. On dit qu'il faut environ de trois à six mois pour se sentir à l'aise dans les soins à donner à l'enfant et dans son rôle de parent. Toutefois, s'adapter à tous les changements occasionnés par la naissance d'un enfant peut prendre plus de temps, parfois jusqu'à deux ans.

Par ailleurs, des études ont démontré un lien entre les attentes que les parents se sont créées et leur niveau d'adaptabilité à leur nouveau rôle de parent. D'où l'importance de se préparer à l'arrivée de bébé. Bien que... la vie avec bébé est souvent bien différente de ce que l'on a imaginé! Et c'est souvent au retour à la maison que les parents découvrent, parfois avec étonnement, l'intensité des soins à prodiguer à un nouveau-né et l'ampleur du don de soi qu'ils exigent. Fini le temps de la gestion parfaite de son horaire. Désormais, c'est bébé qui mène le bal. Sa routine devient la nôtre.

Vous pensiez enfin vous attaquer à plusieurs projets pendant votre congé de maternité? Oups... Détrompez-vous. Voilà le moment de se ramener vers des attentes plus réalistes. Avec son nouveau-né, on concentre ses énergies à l'essentiel, soit les soins à bébé, s'alimenter et dormir. Le reste, on s'en occupe si on en a le temps et l'énergie. Et on n'hésite pas à faire appel à son réseau de soutien.

Pour terminer, je vous présente le top 5 des défis auxquels doivent faire face les nouveaux parents :

  1. L'adaptation au rythme de vie imposé par les soins à donner au nourrisson et le manque de sommeil qui souvent en découle.
  2. La gestion des pleurs. L'interprétation des pleurs et le souci de répondre adéquatement aux besoins exprimés par ceux-ci représentent un facteur de stress important pour les nouveaux parents.
  3. La gestion de la fatigue. Plusieurs parents se sentent alors dépassés, inquiets, épuisés dans les premières semaines, voire les premiers mois suivant la naissance de l'enfant. 
  4. Le sentiment de perte de contrôle de son horaire, des tâches ménagères, de sa routine et de sa vie. Certaines mères vivent difficilement les contraintes imposées par la routine du nouveau-né. Quand prendre une douche relève du défi, on peut comprendre que cela affecte la femme dans sa féminité et sa sensualité. 
  5. La relation de couple et intimité sexuelle. L'arrivée d'un enfant est l'une des transitions les plus exigeantes pour les couples. La fatigue, la désorganisation de la routine et les défis du partage des responsabilités affectent parfois, souvent temporairement, l'intimité sexuelle des couples. 
Heureusement, on peut se préparer à tous ces changements. Nous vous présenterons lors de la prochaine chronique des moyens à mettre en place pour bien se préparer l'arrivée de bébé.


Caroline Horrell
Centre de ressources périnatales Naissance Renaissance Estrie


Écoloboutique juin 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
La conseillère en colère.

La conseillère en colère.
La rue Wellington nord réaménagée pour l'été

La rue Wellington nord réaménagée pour l'été
NOS RECOMMANDATIONS
Une 2e église ferme ses portes définitivement

Une 2e église ferme ses portes définitivement
Récup Estrie modernise ses installations

Récup Estrie modernise ses installations
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Ville de Sherbrooke Décinfinement juin20
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Cordonnerie Tremblay mai20
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 3 juin 2020
Privatiser le bien public

François Fouquet
Lundi, 1 juin 2020
La conseillère en colère.

Claude Hébert
Lundi, 1 juin 2020
Comment gérer ses finances en temps de pandémie?

JD 18 mai 2020
Concours Libre Expression juin20
Comment gérer ses finances en temps de pandémie? Par Claude Hébert Lundi, 1 juin 2020
Comment gérer ses finances en temps de pandémie?
Privatiser le bien public Par Daniel Nadeau Mercredi, 3 juin 2020
Privatiser le bien public
La conseillère en colère. Par François Fouquet Lundi, 1 juin 2020
La conseillère en colère.
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous