Destination_Sherbrooke_lumière
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe en Estrie
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
ACTUALITÉS / Estrie
Mardi, 5 octobre 2021

Le pont des Grandes-Fourches conserve son nom



 Imprimer   Envoyer 
Archives - photo fournie par la ville de Sherbrooke

À la suite du sondage électronique réalisé par la Ville de Sherbrooke concernant le toponyme du nouveau pont des Grandes-Fourches, celui-ci gardera ce nom. La population a décidé le statu quo le concernant.

Ainsi les noms « Anna-Canfield », « des Premières-Nations » et « Onigan » n'ont pas été retenus. Les citoyens avaient jusqu'au 17 septembre afin de se prononcer sur cette décision. D'ailleurs, ce sont plus de 4000 individus qui ont pris le temps de s'exprimer sur la question. Le choix a toutefois été serré entre « des Grandes-Fourches » et « Onigan ». Ce dernier a eu 1380 votes et celui choisi 1497.

« Le choix retenu évoque les grandes fourches (en abénakis Kchi nikitawtegwak) qui sont au cœur du confluent des voies navigables permettant d'aller dans toutes les directions au Bas-Canada et vers les États-Unis », indique la ville de Sherbrooke par voie de communiqué.

« Après cet exercice de participation citoyenne, nous avons adopté le choix final de la population. Je tiens à remercier tous ceux et celles qui ont pris le temps de voter », ajoute Paul Gingues, président du comité de toponymie.

Le conseiller Vincent Boutin ainsi que la conseillère Évelyne Beaudin sont toutefois déçus du résultat, inscrivant leur dissidence dans le dossier.

« La semaine passée, c'était la première journée nationale de vérité et de réconciliation, je pense que ça aurait été, selon moi, un message assez fort envoyé aux Premières Nations, aux peuples autochtones dans cette démarche-là. Je comprends le choix qui a été fait, des Grandes-Fourches, mais en tout respect, je pense qu'on aurait dû aller vers Onigan », a mentionné le conseiller Vincent Boutin lors du conseil municipal lundi soir.

Quelques élus ont souligné que le nom choisi a été soumis à la population et que cette dernière a voté. Ils s'inclinent donc devant cette décision. Le maire de Sherbrooke, Steve Lussier, et M. Gingues, ont également voulu rappeler que les autres toponymies pourraient être utilisées pour d'autres places publiques, notamment au niveau des berges.

Échéancier

Rappelons que cette parcelle doit être relocalisée et reconstruite à une centaine de mètres à l'ouest de son emplacement actuel, à la hauteur du stationnement La Grenouillère.

Les travaux de construction du pont et du réseau routier sont réalisés par l'entreprise sherbrookoise Construction Longer. Le projet dans son ensemble nécessite un investissement estimé à 40,9 M$, dont 26 M$ proviennent d'une subvention octroyée par le ministère des Transports.

Les travaux de démolition et de construction du pont des Grandes-Fourches devraient se terminer en 2021-2022. En ce qui concerne l'aménagement des espaces publics et du parc riverain, cet aspect est prévu en 2022-2023.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
150 personnes pour la sauvegarde l’urgence de Coaticook

150 personnes pour la sauvegarde l’urgence de Coaticook
Marcel Bolduc et Pierre-Hughes Boisvenu commentent la disparition de Coralie Lessard

Marcel Bolduc et Pierre-Hughes Boisvenu commentent la disparition de Coralie Lessard
Les_Galeries_4saisons
NOS RECOMMANDATIONS
À Magog une adolescente de 15 ans manque à l’appel

À Magog une adolescente de 15 ans manque à l’appel
13 écoles avec de nouveaux cas de Covid

13 écoles avec de nouveaux cas de Covid
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Destination_Sherbrooke_lumière
 
François Fouquet
Lundi, 29 novembre 2021
Recherche de sens et espace

Archives nationales du Québec à Sherbrooke
Jeudi, 25 novembre 2021
Notre histoire en archives – Les groupes yé-yé des années 1960

Daniel Nadeau
Mercredi, 24 novembre 2021
Le meilleur et le pire

Me Karine Jobin
Mardi, 23 novembre 2021
Partir en affaires, à deux c'est mieux ( la suite )

JD_NOVEMBRE_2021
Boucherie Face de Bœuf soutient Moisson Estrie Lundi, 22 novembre 2021
Boucherie Face de Bœuf soutient Moisson Estrie
Le centenaire et l’autobus Par François Fouquet Lundi, 22 novembre 2021
Le centenaire et l’autobus
Quoi faire ce weekend? Par Catherine Blanchette Jeudi, 25 novembre 2021
Quoi faire ce weekend?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
-
slimecut