magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville
 
Voyages Gastronomie
Découvertes
VOYAGES GASTRONOMIE /
Expériences culinaires
Valérie Ambeault Par Valérie Ambeault

Jeudi, 8 octobre 2015

La fourchette de Valérie – Osé Sushi & Grill



 Imprimer   Envoyer 

Depuis le début de mes chroniques culinaires, c'est la première fois que je tombe dans l'univers des sushis. Mes papilles sont contentes, mon estomac jubile et mes yeux sont impatients de voir apparaître une mosaïque de couleurs et de saveurs devant moi. Ultimement la vague tendance des sushis est apparue il y a quatre ou cinq ans. Le fast-food sushi a fait son apparition, question de rendre cette nourriture moins sophistiquée et plus accessible. Avant, un plateau de sushis, c'était un mets réservé pour la haute sphère de la société. De plus en plus, on s'amourache les petits rondins au riz. On en prépare chez soi, on invite des amis à souper avec des sushis, on mange même un menu midi sur le pouce avec ce plat d'origine japonaise.

Il y a presque cinq ans, un nouveau joueur est arrivé dans le décor du Boulevard Bourque à Rock Forest. Osé Sushi voyait le jour. Depuis un an et demi, le restaurant a changé de main. C'est désormais le resto de Philippe Marcotte et de Charles Grenier. Philippe est dans le monde de la restauration depuis 20 ans. Son acolyte a tout juste 20 ans. Charles s'est offert un cadeau d'anniversaire assez audacieux. Copropriétaire d'un joli restaurant, il représente en entrepreneuriat l'exemple parfait d'une belle jeunesse vivante et dévouée. Avec son nœud papillon et son beau sourire, le serveur respire la fierté et le professionnalisme.

Esthétiquement, le restaurant flirte avec le rose. Une tapisserie rose, un logo rose. Mais le tout contraste parfaitement avec le noir et blanc qui complète l'agencement. C'est « girly », mais sans tomber dans l'excès. Je partage le restaurant avec des garçons et des filles, des couples plus âgés et une tablée de filles vient d'arriver juste à mes côtés. Ici, c'est un apportez votre vin. Je choisis ce soir l'option jus d'Aloès que je verse dans mon verre incliné.

Le sushi divise la population en deux. Ceux qui aiment tellement cet aliment qu'ils l'incluent directement à leur menu hebdomadaire. (D'autant plus qu'Osé Sushi et Grill offre un comptoir pour apporter assez bien garni et un tout nouveau service de livraison qui risque de satisfaire vos envies impulsives de sushis.) De l'autre côté de la médaille, les récalcitrants, ceux qui n'aiment pas le poisson cru et qui ne s'approcheront jamais d'un sushi, même avec une perche. C'est ici que j'entre en ligne de compte. Laissez-moi convaincre une tierce personne d'essayer les sushis.

D'abord, le restaurant Osé Sushi & Grill compose son menu de plusieurs choix de nourriture. Les sushis oui, mais il y a beaucoup plus. Un de mes choix s'arrête même sur un excellent poulet Général Tao. Ce plat mythique est reproduit partout. Par contre, celui-ci est tout simplement hallucinant. Les boules contiennent de vrais gros morceaux de poulet. Du brocoli, des poivrons colorés, des oignons, des oignons verts, du riz blanc. Ce plat est juste parfait. Un zeste piquant l'accompagne, mais c'est loin de déranger mes papilles. Ailleurs sur le menu, mes yeux parcourent avec plaisir les pages qui me sont proposées. Steak/frites, canard, des pâtes. On offre même une portion sushi déconstruit. Idéal pour les enfants et pour ceux qui aiment manger les aliments séparés. Sérieusement, ne pas avoir mis les pieds dans l'établissement, jamais je n'aurais constaté la variété du menu.

Point numéro deux : un sushi ne contient pas forcément de poisson. Sans gluten, épicé, moins épicé, avec des sauces, sans sauce, végétarien, frit ou pas et avec de la viande. La liste est longue. Avec l'amoureux, je sépare un plateau de 33 morceaux variés. À l'intérieur, le hit de la place, le Fanatique. Avec saumon, saumon fumé, fromage à la crème, coriandre et amande grillés au miel. Miam miam! Je dois dire que je me fais toujours prendre à mon propre jeu. Des sushis c'est tellement bourratif. Pourquoi j'oublie toujours ce léger détail? Vaut mieux en commander un peu moins, car nous serons rassasiés rapidement. Bon, continuons! Le maki au concombre ou celui avec de l'avocat est souvent le premier choix des débutants. Le côté jardin est aussi un choix idéal, 100 % végé. Mais j'ai un battement de cœur supplémentaire pour le Nippon et pour le maki québécois. Le premier contient du poulet frit, des concombres, des oignons caramélisés, de l'avocat, de la menthe et des graines de sésame. Le second est constitué de frites, de fromage en grains et de sauce. Un succès assuré auprès des enfants. Oui oui je sais, c'est un sushi non classique, mais j'adore l'audace. Sauce soya, gingembre, wasabi, mayonnaise épicée, des incontournables pour faire trempette. Quoi essayer de différent? La sauce Unagi est une belle découverte. Une réduction de sauce soya. C'est gommeux comme une mélasse. À essayer lors de votre prochaine visite. Mais allez-y avec parcimonie, c'est très salé.

Environ douze employés font le relais dans la cuisine et sur le plancher. Le riz est cuit le matin même en très grande quantité. Les légumes proviennent de chez Récolte Marcotte à Drummondville. Sur place, chaque jour, on prépare les sushis à une vitesse presque record. Les délais sont minimes, l'équipe est vraiment efficace. Des rouleurs professionnels.

Le commerce sur le Boulevard Bourque a fait du chemin depuis ses anciens locaux du Beigne Bec. Il arrive encore aujourd'hui que des clients débarquent pour des beignes, ils repartent souvent avec d'excellents sushis. Des spéciaux? Non seulement c'est la folie sur leur page Facebook, mais Osé Sushi & Grill propose des soirées sushis à volonté 7 jours sur 7. Envie d'un take-out impromptu? Dans la dernière heure d'ouverture, les sushis frais du jour sont laissés à 50 % du prix régulier. Une aubaine. Et les sushis le lendemain c'est encore bon? Oui certainement pour notre lunch au bureau.

Avec les baguettes, avec les doigts et même à la fourchette, il faut oser Osé Sushi & Grill à Rock Forest. C'est fait ici, pour les gens d'ici. Trouvez-moi un aliment que vous aimez dans cette liste. Thon, poulet, crevettes, goberge, concombre, pétoncle, canard, asperges, fraises, shiitake, laitue et fromage. Vous avez fait votre choix? Vous êtes désormais prêts à aimer les sushis. Et les autres fanas déjà conquis. Bonne dégustation.

Psssssst! Réservons déjà pour notre party de Noël.

Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
De la beauté avant de terminer l’été

De la beauté avant de terminer l’été
Vacances : 5 activités à réaliser avec une voiture de location

Vacances : 5 activités à réaliser avec une voiture de location
NOS RECOMMANDATIONS
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier

La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier
Tout est une question de mental

Tout est une question de mental
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
René Dubreuil
Mardi, 10 septembre 2019
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier

BANC D’ESSAI : Mitsubishi Eclipse Cross Par AutoPassion Mardi, 10 septembre 2019
BANC D’ESSAI : Mitsubishi Eclipse Cross
Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville Vendredi, 13 septembre 2019
Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville
Le grand salon des Arts - 6e édition Mardi, 10 septembre 2019
Le grand salon des Arts - 6e édition
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous