magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Sherbrooke aura son projet pilote pour la collecte du verre
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
HABITATION / Construction Estrie
APCHQ Estrie Par APCHQ Estrie

Mardi, 10 septembre 2013

Les nouveautés à surveiller au rayon des matériaux



 Imprimer   Envoyer 

Si l'industrie de la construction résidentielle demeure très attachée à ses façons de faire, elle subit de plus en plus les pressions du secteur de la mode et du design qui veulent que l'on rafraîchisse une pièce à tous les cinq à dix ans.

S'ajoutent les pressions de l'environnement, la recherche du luxe et de matériaux exigeant peu d'entretien, toutes des tendances qui amènent régulièrement leur lot d'innovations et de nouveautés et qui permettent au bricoleur d'exercer ses talents.

En commençant par le plancher

Renouveler un plancher peut faire toute une différence dans l'allure d'une pièce. De ce côté, les innovations ne manquent guère : pour les revêtements de bois franc, les bois exotiques comme le jatoba, le teck ou l'eucalyptus ont la cote; de nouvelles essences végétales comme le bambou et le liège ont aussi fait leur apparition.

Le bambou possède l'avantage de pousser beaucoup plus vite. Il est d'abord coupé en languettes qui sont ensuite collées les unes aux autres. Au revêtement de plancher s'ajoutent les panneaux utilisés pour les armoires de cuisine et les meubles-lavabos.

Provenant du chêne-liège, le liège procure une surface durable, résistante, facile d'entretien et aux propriétés isolantes et acoustiques intéressantes. Il se présente même en version emboîtable, en lame ou en tuile, ce qui permet des agencements de couleurs variées.

La céramique pour sa part se décline en carreaux de très grands formats. Elle imite le bois et le métal et se pare de couleurs très vives, surtout la pâte de verre. On la sculpte aussi pour mettre en valeur le motif. Les carreaux de céramique ne sont plus réservés à l'entrée, à la salle de bain et à la cuisine; on les retrouve aussi au salon et même à l'extérieur, sur la terrasse et aux abords de la piscine.

Le plancher stratifié gagne aussi beaucoup d'adeptes en imitant non seulement le bois, mais aussi la céramique. Jusqu'au bon vieux linoleum, transformé en « marmoleum » et vanté pour ses qualités naturelles ? il se compose d'ingrédients naturels comme l'huile de lin, la farine de bois, le jute et le calcaire? qui reprend du service en empruntant la facilité d'installation du stratifié.

Au tours des murs

Nous nous souvenons tous de ces panneaux muraux, imitant le bois, qui recouvraient les murs de tant de sous-sols à une époque. Voici que le panneau mural nous revient, mais cette fois, il est texturé pour créer un motif que l'on pourra ensuite peindre de la couleur désirée. Une façon rapide de créer un lambris, un faux fini ou un mur de pierre ou de brique.

Le papier peint refait aussi son apparition. Texturé, métallisé ou floqué, on peut aussi le peindre pour mieux l'agencer à la pièce. On propose aussi en grande surface des motifs « pop art » à coller aux murs qui sont du plus bel effet dans les décors contemporains épurés.

La peinture pour sa part se met à l'heure de l'environnement. Sous la marque Boomerang, les Peintures recyclées du Québec affichent une gamme de 16 couleurs très recherchées dans les intérieurs d'aujourd'hui. De ce côté, pas d'inquiétude à y avoir : la peinture recyclée affiche les mêmes propriétés que la peinture neuve, à meilleur prix.

Autre produit qui s'applique au rouleau : le revêtement de pierre. Il peut être texturé et coloré pour s'agencer parfaitement au décor et s'applique tant à l'extérieur qu'à l'intérieur, sur le béton, le bois et autres surfaces. Il résiste à l'eau, aux rayons UV, au sel, aux produits chimiques, aux cycles gel-dégel, à la moisissure, à la décoloration, aux chocs, à l'abrasion, bref, un dur de dur. De plus, il est antidérapant.

Quant au plafond, on se contente habituellement de le peindre, mais les fabricants rivalisent de créativité pour remettre au goût du jour ces bonnes vieilles tuiles de plafond qui se présentent maintenant en panneaux texturés et que l'on peut peindre pour créer des effets spectaculaires, imitant les anciens plafonds de tôle embossée ou encore les plafonds à caissons des demeures cossues.

 Côté cour

La terrasse, cet incontournable de l'aménagement extérieur, est aussi un lieu où foisonnent les innovations : au bois traité et au cèdre s'ajoutent maintenant des bois exotiques comme le teck ou l'Ipé d'Amérique du Sud (aussi offert sous forme de dalles), de même que des bois torréfiés.

Le bois torréfié est chauffé à haute température dans des fours spéciaux, ce qui permet d'en réduire l'humidité à aussi peu que 1 %. Ainsi traité, le bois résiste à l'eau et au pourrissement. On évite de la sorte les produits chimiques utilisés pour éloigner insectes et champignons. On peut aussi utiliser des bois mous, jusqu'ici réservés à la fabrication du papier, qui deviennent ainsi aussi durs que le chêne et l'érable. Autres avantages : le bois est parfaitement lisse et n'éclisse pas. Il affiche aussi une plus grande stabilité dimensionnelle : il ne gauchit pas, n'enfle pas, ni ne rétrécit.

À l'autre extrême, des composites de bois et de polymère créent un matériau qui affiche à la fois les qualités de l'un et de l'autre et en remet : il ne pourrit pas, ni ne gauchit, ni n'éclisse; il ne requiert ni peinture, ni teinture ou scellant et offre une surface antidérapante texturée pour mieux imiter le grain de bois. Ce même matériau peut servir à la construction de clôtures : finie la corvée de peinture!

Pour les adeptes des grands travaux, plusieurs produits traduisent maintenant une plus grande sensibilité à l'environnement, que l'on songe, par exemple, au contreplaqué certifié FSC (Forest Stewardship Council), au contreplaqué sans formaldéhyde certifié LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) ou au panneau de particules écologique. On fabrique aussi des panneaux avec de la fibre de paille.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
Perquisitions de drogues

Perquisitions de drogues
NOS RECOMMANDATIONS
Zone Golf maintenant ouvert à Sherbrooke!

Zone Golf maintenant ouvert à Sherbrooke!
Des horodateurs dans les rues de Magog

Des horodateurs dans les rues de Magog
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Parcours sucré de Patrice Demers - concours
Remise Gagnon Multi Concept mars 2019
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 4 décembre 2019
Reconquérir le Québec

François Fouquet
Lundi, 2 décembre 2019
Ultimes indicateurs de performance

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 29 novembre 2019
Qualitarisme alimentaire, vous connaissez?

Jacinthe Dubé 26 novembre 2019
Voies de fait causant des lésions Jeudi, 28 novembre 2019
Voies de fait causant des lésions
Quoi faire ce week-end Jeudi, 28 novembre 2019
Quoi faire ce week-end
Travaux à surveiller cette semaine à Sherbrooke Lundi, 2 décembre 2019
Travaux à surveiller cette semaine à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous