Destination_Sherbrooke_lumière
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe en Estrie
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
ACTUALITÉS / Estrie
Daniel Campeau Par Daniel Campeau

Vendredi, 22 octobre 2021

Moule zébrée détectée au Lac Massawippi, catastrophe écologique



 Imprimer   Envoyer 

En raison de la présence de moules zébrées, retrouvées dans  cinq des trappes du lac Massawippi conçues pour vérifier leur  présence dans le lac. Bleu Massawippi réclame la fermeture temporaire de l'accès au lac. 

C'est à la toute dernière étape de son rigoureux protocole de lutte à la moule zébrée que Bleu Massawippi a  malheureusement trouvé des moules zébrées dans le lac. Face à ce constat, Bleu Massawippi a immédiatement fait appel aux experts pour validation et a formé d'urgence un comité de gestion avec les responsables du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec (MFFP), Pêches et Océans Canada et le COGESAF, coordonnateur désigné de la Table de Concertation Régionale du suivi de la progression sur la moule zébrée. Les experts n'hésitent pas à qualifier l'éventuelle implantation de la moule zébrée au lac Massawippi de future catastrophe écologique.

Isabelle Picard est  biologiste senior et  spécialiste en faune aquatique chez Stantec : »Si l'on ne fait rien, un désastre est à prévoir qui affectera éventuellement tout le bassin versant en aval. Il s'agit d'une URGENCE environnementale. Vu les conditions du lac et son  taux de calcium, la densité de moules zébrées devrait augmenter de façon exponentielle, bien plus rapidement que ce que nous avons vu aux lacs Magog et Memphrémagog. On parle de court délai dans un horizon de 3 à 5 ans pour que les impacts soient déjà significatifs. La fenêtre d'action pour éviter le pire est très courte, il faut agir cet automne. «  

Pour le président de Bleu Massawippi, Patrick Fréchette, il est plus que temps de faire appel à tous pour prévenir l'implantation définitive ou ralentir la dispersion et la propagation dans le lac:

 «  On ne veut pas être trop alarmiste mais Le lac Massawippi est à l'aube d'une sérieuse menace. Aussi il faut comprendre que le combat qui s'amorce ne concerne pas que Bleu Massawippi, toutes les instances doivent se réunir, investir, agir et la population doit appuyer cette démarche sans réserve. Si le réveil est brutal aujourd'hui, il sera bien pire si, dans quelques années à peine, nous ne pouvons que constater les dégâts et tenter de gérer l'ingérable. Nous sommes en mode solution. » 

De son côté la directrice Michèle Gérin prévient que les prochains mois risquent d'être sombres : « Le lac Massawippi est déjà en sursis, les mesures que nous prendrons collectivement seront difficiles et coûteuses. 

Mme Gérin ajoute que : «La complaisance des  plaisanciers qui descendent au lac comme dans une passoire ne peut plus être tolérée et devra être sanctionnée. On ne pourra pas investir des dizaines, voire des centaines de milliers de dollars pour sauver le lac chaque automne. » 

Selon les constats observés dans d'autres écosystèmes plusieurs impacts potentiels sont à prévoir avec la présence en grand nombre de moules zébrées tel que : épisodes croissants de cyanobactéries, déclin des poissons, modifications majeure de l'écosystème, prolifération des herbiers, blocage de prise d'eau, dégradation du barrage, des quais et autres structures, sans oublier la diminution de valeur des propriétés, l'accumulation des coquilles sur les plages à moyen terme, les impacts sur la baignade, la pêche et la navigation de plaisance, les dangers de botulisme aviaire et les éventuels enjeux de santé publique.

Bleu Massawippi estime que les huit prochaines semaines seront déterminantes et a déjà entrepris de frapper à toutes les portes gouvernementales pour obtenir le financement gouvernemental nécessaire à la gestion de cette situation de crise. Entre temps Bleu Massawippi réclame donc la fermeture temporaire de l'accès au lac, avec effet immédiat, pour permettre la première évaluation et éviter les nouveaux risques de contamination.
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Quoi faire ce weekend?

Quoi faire ce weekend?
Marcel Bolduc et Pierre-Hughes Boisvenu commentent la disparition de Coralie Lessard

Marcel Bolduc et Pierre-Hughes Boisvenu commentent la disparition de Coralie Lessard
Les_Galeries_4saisons
NOS RECOMMANDATIONS
13 écoles avec de nouveaux cas de Covid

13 écoles avec de nouveaux cas de Covid
MIse à jour, Coralie Lessard retrouvée sans vie

MIse à jour, Coralie Lessard retrouvée sans vie
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Destination_Sherbrooke_lumière
 
François Fouquet
Lundi, 29 novembre 2021
Recherche de sens et espace

Archives nationales du Québec à Sherbrooke
Jeudi, 25 novembre 2021
Notre histoire en archives – Les groupes yé-yé des années 1960

Daniel Nadeau
Mercredi, 24 novembre 2021
Le meilleur et le pire

Me Karine Jobin
Mardi, 23 novembre 2021
Partir en affaires, à deux c'est mieux ( la suite )

JD_NOVEMBRE_2021
Marcel Bolduc et Pierre-Hughes Boisvenu commentent la disparition de Coralie Lessard Par Daniel Campeau Mercredi, 24 novembre 2021
Marcel Bolduc et Pierre-Hughes Boisvenu commentent la disparition de Coralie Lessard
Le meilleur et le pire Par Daniel Nadeau Mercredi, 24 novembre 2021
Le meilleur et le pire
Les lutins seront de retour au Centre-Ville de Sherbrooke! Par Catherine Blanchette Mercredi, 24 novembre 2021
Les lutins seront de retour au Centre-Ville de Sherbrooke!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
-
slimecut