magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
FAMILLE / Parents 101
Bedon & bout'chou Par Bedon & bout'chou

Jeudi, 1 décembre 2016

Choisir le bon jouet



 Imprimer   Envoyer 
Les enfants s’amusent avec tout et avec rien à la fois. Inutile de dépenser pour leur procurer des heures de plaisir.

Les données d'un récent sondage CROP sur les dépenses en cadeaux de Noël ont attiré notre attention cette semaine. On y mentionnait que :

1- Les parents de jeunes enfants dépenseront en moyenne 230 $ en cadeaux par enfant cette année.
2- Les enfants recevront une valeur de 530 $ en cadeaux de la part de leurs parents et de la famille immédiate.

Ces données nous ont questionné à savoir si nos enfants ont bel et bien besoin de tous ces jouets que l'on retrouve sur les tablettes des grands magasins?

Les enfants s'amusent avec tout et avec rien à la fois. Inutile de dépenser pour leur procurer des heures de plaisir. Bol et cuillères de bois, casseroles et plats de plastique, plusieurs objets de la maison feront la joie de bébé.

Comment choisir le bon jouet pour son enfant?

Même s'il est possible de s'amuser sans dépenser un sou, les jouets disponibles sur le marché permettent de diversifier les sources de stimulation. Il existe des modes au sein du royaume des jouets, mais aucun ne peut être qualifié comme étant le bon jouet à avoir. Le jouet doit être choisi en fonction de l'enfant à qui il est destiné et en fonction des intérêts de celui-ci.

Selon Francine Ferland, ergothérapeute et auteure du livre Et si on jouait?, « le niveau de complexité doit être adapté à l'âge et au développement de l'enfant et lui permettre de maitriser graduellement le jouet ». Avec un coefficient de difficulté trop faible ou trop élevé, un jouet perd vite de son attrait. Il importe également de veiller à offrir une variété de jouets afin d'éveiller la curiosité et de multiplier les expériences d'apprentissages ludiques.

Puisqu'on investit des centaines de dollars dans l'achat des jouets, autant s'assurer de leur qualité. Voici donc quelques critères à vérifier pour choisir le bon jouet.

La sécurité et la durabilité du jouet

Privilégiez un jouet fabriqué avec un matériau résistant de bonne qualité. Il risque moins de briser et donc de devenir dangereux pour l'enfant. Un jouet en plastique souple risque de briser plus rapidement que celui fait de bois par exemple. Pour les enfants en bas âge, il importe également d'éviter la présence de petites pièces qui comportent des risques d'étouffement.

La polyvalence du jouet

Selon Fitzhugh Dodson, auteur du livre Tout se joue avant 6 ans, un bon jouet est celui dont 90 % du jeu vient de l'enfant. C'est donc dire que plus le jouet présente une variété d'usages, plus l'enfant s'y intéressera longtemps. À l'inverse, un jouet qui se limite à une seule activité répétitive sera rapidement délaissé. Un bon jouet nécessite donc l'implication active de l'enfant tout en stimulant son imaginaire.

L'âge suggéré sur l'emballage est un indicatif du niveau de développement des enfants à qui il s'adresse. Il faut en tenir compte, tout en considérant les caractéristiques propres à son enfant, pour éviter d'acheter un jeu trop complexe qui entraînerait frustration et désintérêt. Les enfants ont beaucoup d'imagination; laissez-les explorer le jouet à leur guise.

Par définition, le jeu est ludique, sans contrainte reliée à la réalité. Dans un monde imaginaire, tout peut arriver! D'ailleurs, les meilleurs jouets sont ceux qui grandissent avec les enfants alors que ceux-ci leur attribuent au fil des ans de nouveaux usages.

De même, l'étiquette « jouet éducatif » ne garantit pas la qualité d'un jouet. Cette appellation indique seulement que le jouet vise un apprentissage précis tel que l'apprentissage des formes, des couleurs ou des chiffres.

Dernier critère et non le moindre : le plaisir que suscite le jouet chez l'enfant

Le plaisir est le partenaire indissociable du jeu. Et le plaisir d'un enfant varie en fonction de ses intérêts. Dès son plus jeune âge, laissez à bébé l'espace nécessaire pour laisser libre cours à sa curiosité, à son désir d'explorer son environnement tout en favorisant le libre développement de ses capacités motrices. Les jouets ne deviennent alors qu'un outil pour favoriser ses apprentissages.

En résumé, un bon jouet procure du plaisir à l'enfant et l'incite à agir, explorer, imaginer et construire. Pour choisir le bon jouet, en plus des critères de sécurité, de qualité, de durabilité et de polyvalence, posez-vous les questions suivantes :

Où en est mon enfant dans son développement?
Quelle est la stimulation que ce jouet apportera à mon enfant?
Est-ce que ce jouet favorise l'interaction de mon enfant?
Quelle est la valeur ajoutée de ce jouet par rapport aux jouets qu'il possède déjà?

Les réponses à ces questions vous guideront certainement vers l'achat le plus judicieux pour votre enfant.

L'équipe du centre de ressources périnatales
Naissance Renaissance Estrie

Et si on jouait? Le jeu chez l'enfant de la naissance à six ans. Francine Ferland. Éditions de l'Hôpital Sainte-Justine, 2002, p. 95


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
À 140km/h dans une zone de 70 km/h

À 140km/h dans une zone de 70 km/h
Capté à plus de 160 km/h

Capté à plus de 160 km/h
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier

La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Cordonnerie Tremblay sept 2019
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 11 septembre 2019
Le «Nous» identitaire Québécois

René Dubreuil
Mardi, 10 septembre 2019
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier

Jérôme Blais
Mardi, 10 septembre 2019
Tout est une question de mental

AutoPassion
Mardi, 10 septembre 2019
BANC D’ESSAI : Mitsubishi Eclipse Cross

François Fouquet
Lundi, 9 septembre 2019
Mon char, ma réussite : tasse-toi, mon’oncle

La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier Par René Dubreuil Mardi, 10 septembre 2019
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier
BANC D’ESSAI : Mitsubishi Eclipse Cross Par AutoPassion Mardi, 10 septembre 2019
BANC D’ESSAI : Mitsubishi Eclipse Cross
Agresseur adepte de salon de coiffure Lundi, 9 septembre 2019
Agresseur adepte de salon de coiffure
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous