magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Voleur d'ordinateurs recherché par le SPS
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
HABITATION / Construction Estrie
APCHQ Estrie Par APCHQ Estrie

Vendredi, 10 avril 2015

La responsabilité des officiers municipaux



 Imprimer   Envoyer 

Un terrain est détenu par quatre propriétaires individus. L'une de ces copropriétaires présente une demande de permis pour la construction d'un bâtiment résidentiel et elle indique, à l'officier municipal en charge d'étudier et d'émettre les demandes de permis, être la représentante dûment autorisée par tous les copropriétaires.

Le permis de construction est émis et les travaux débutent.

Au stade de la construction des fondations, l'inspecteur municipal est informé par l'un des copropriétaires qu'il n'était pas en accord avec le projet de construction actuellement en cours. En vertu de la réglementation municipale, l'ensemble des copropriétaires devait signer la demande de permis.

L'inspecteur, craignant des poursuites, ordonne l'arrêt des travaux sans pour autant fournir de manière immédiate, aux autres propriétaires, la véritable raison de cette ordonnance d'arrêt.

Après des pourparlers sans succès avec les représentants municipaux, les trois copropriétaires entreprennent des procédures judiciaires pour forcer l'émission du permis de construction et pour dommages.

C'est en vertu de cette trame factuelle que la Cour supérieure, en 2013, a dû se prononcer sur la responsabilité des représentants municipaux et rendre jugement, lequel jugement a été confirmé en partie récemment par la Cour d'appel.

Il ressort de ces jugements que l'officier municipal peut engager sa responsabilité dans la façon dont il traite les dossiers après l'émission du permis de construction. Dans le cas sous étude, la cour en est venue à la conclusion qu'en acceptant de délivrer le permis de construction en sachant pertinemment que certaines exigences techniques n'étaient pas comblées, les représentants de la municipalité ont placé les trois copropriétaires dans une position vulnérable sans que ces derniers ne puissent véritablement mesurer les risques encourus.

Lorsque des actes sont posés par les officiers et préposés de la municipalité, lors de la mise en application d'une loi ou d'un règlement, cette dernière est responsable de l'acte posé par erreur, de bonne ou de mauvaise foi, même par simple négligence. Son obligation légale sera celle du bon père de famille ou de l'homme raisonnable. La municipalité, dans une telle situation, pourra donc être responsable, en tout ou en partie, des dommages causés aux copropriétaires.

Cependant, tel que le rappelle la Cour d'appel, même s'il ne fait aucun doute que la municipalité avait l'obligation d'agir raisonnablement à l'égard de ces copropriétaires, ces derniers ont aussi l'obligation de fournir des renseignements fidèles à la réalité. N'ayant pas divulgué qu'un copropriétaire n'était pas en accord avec le projet de construction, tant la municipalité que ces copropriétaires devront, dans le présent cas, se partager la responsabilité des dommages subis.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
L’activité physique lors des traitements contre le cancer : oui, vous avez bien lu!

L’activité physique lors des traitements contre le cancer : oui, vous avez bien lu!
Olivier Martineau: l'humoriste qui s'assume

Olivier Martineau: l'humoriste qui s'assume
NOS RECOMMANDATIONS
Voleur d'ordinateurs recherché par le SPS

Voleur d'ordinateurs recherché par le SPS
La Société de Transport de Sherbrooke prépare une importante bonification du service d’autobus

La Société de Transport de Sherbrooke prépare une importante bonification du service d’autobus
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

CONCOURS - Les Éditions de l'homme - aout 2019
Remise Gagnon Multi Concept mars 2019
 
René Dubreuil
Jeudi, 22 août 2019
Accueil princier au Royal Bromont

Daniel Nadeau
Mercredi, 21 août 2019
Libéraux aux abois

Jérôme Blais
Mardi, 20 août 2019
Bien positionner sa balle de golf

François Fouquet
Lundi, 19 août 2019
À côté de la track

Fondation québécoise du cancer - Estrie
Vendredi, 16 août 2019
L’activité physique lors des traitements contre le cancer : oui, vous avez bien lu!

Alexandre Montreuil
Vendredi, 16 août 2019
Mariage à destination

Le Service de police de Sherbrooke demande l'aide du public pour retrouver un adolescent    disparu Mercredi, 14 août 2019
Le Service de police de Sherbrooke demande l'aide du public pour retrouver un adolescent disparu
Jouer notre propre musique Par Daniel Nadeau Mercredi, 14 août 2019
Jouer notre propre musique
L’été s’achève, mais pas toi. Par William Lafleur Mercredi, 14 août 2019
L’été s’achève, mais pas toi.
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous