magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Période d'embauche pour les jeunes aux études
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
HABITATION / Construction Estrie
APCHQ Estrie Par APCHQ Estrie

Vendredi, 22 janvier 2016

Le garage laisse entrer plus que des autos



 Imprimer   Envoyer 

Un entrepreneur chevronné avait sollicité l'aide d'ingénieurs pour la construction d'une maison au bas d'une rue en pente. En négligeant les recommandations de ceux-ci, l'eau a fait son travail et s'est infiltrée dans le garage et au sous-sol. 

Pourtant l'entrepreneur avait prévu le coup. Il avait demandé une évaluation de la situation à un bureau d'ingénieurs et la recommandation était claire : le lot de la future maison étant au bas d'une rue en pente, l'entrepreneur devait prévoir un dos d'âne entre la rue et l'entrée de garage. De plus, le niveau du rez-de-chaussée et du garage de la maison devait se trouver plusieurs pieds au-dessus de la couronne de la rue.

Au terme du projet, aucun dos d'âne n'a été construit et une contrepente mène l'eau de pluie de la rue vers le garage. Qu'est-ce qui a pu se passer? Un manque de vigilance ou de précaution? Quoi qu'il en soit, au cours de la première année, l'eau est entrée dans le garage ainsi que par l'une des fenêtres du sous-sol. La quantité d'eau, bien que minime comparativement à ce que les pires averses auraient pu générer, est suffisante pour que les propriétaires demandent l'intervention du plan de garantie. Les conclusions de l'inspecteur sont claires : l'entrepreneur doit corriger puisqu'il s'agit d'une malfaçon cachée garantie un (1) an.

Mais comment corriger? En surélevant toute la maison? En surélevant le garage et en mettant en place des margelles bien drainées? En construisant un dos d'âne ou un puisard à l'entrée du garage? Plusieurs possibilités, certaines plus coûteuses et certaines plus appropriées pour corriger le problème à long terme. L'éventail des coûts de réparation se situe entre 25 000 $ et 250 000 $!

Chose certaine, si l'entrepreneur ne donne pas suite à la décision, il reviendra au plan de garantie de mettre en œuvre une solution de réparation aux frais de l'entrepreneur.

Pourtant, toute cette histoire aurait pu être évitée si l'entrepreneur avait construit selon les directives des ingénieurs.

Source : apchq.com


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Introduction par effraction dans un commerce

Introduction par effraction dans un commerce
Consultation citoyenne pour l'École Marie-Reine

Consultation citoyenne pour l'École Marie-Reine
NOS RECOMMANDATIONS
Se ressourcer au profit des Estriens touchés par un cancer

Se ressourcer au profit des Estriens touchés par un cancer
Compostelle: le chemin de liberté

Compostelle: le chemin de liberté
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
Me Karine Bourassa
Jeudi, 23 janvier 2020
C’est l’hiver ! Mais où peut-on mettre notre neige ?

Daniel Nadeau
Mercredi, 22 janvier 2020
Tout est dans tout!

Alexis Jacques
Mardi, 21 janvier 2020
Agile âgisme

François Fouquet
Lundi, 20 janvier 2020
La puissance de la douceur et du temps

Réouverture de la Route 108 à Cookshire-Eaton Lundi, 20 janvier 2020
Réouverture de la Route 108 à Cookshire-Eaton
Compostelle: le chemin de liberté Par Anita Lessard Dimanche, 19 janvier 2020
Compostelle: le chemin de liberté
Fraude par téléphone Jeudi, 16 janvier 2020
Fraude par téléphone
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous