magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Arrestation pour braquage d'arme
 
Voyages Gastronomie
Découvertes
VOYAGES GASTRONOMIE /
Expériences culinaires
Valérie Ambeault Par Valérie Ambeault

Jeudi, 21 mai 2015

La fourchette de Valérie – Fondissimo



 Imprimer   Envoyer 

Une fondue représente le luxe, la récompense ultime d'une grosse semaine de travail. On synchronise notre horaire pour s'accorder une soirée répit-fondue-placotage-romantique avec l'être cher. Chez-moi on s'attarde souvent à la fondue rapide avec les enfants. Un genre de touski sur la cuisinière frémissant dans le bouillon. Mais aujourd'hui, la fondue se modernise, s'humanise et se métamorphose.

Fondissimo à Magog frôle le 13 ans d'existence. Il siège dans l'ancienne usine Cotton Mills depuis trois ans et demi sur la rue Principale Est. Dès que j'ai déposé mon pied dans l'établissement, j'étais amoureuse des lustres. Magnifiques : ce n'est même pas le mot. Trois lampes géantes avec des cuillères suspendues centralisent le restaurant. Sérieux?!?! J'en veux une illico dans ma cuisine tellement j'envie le concept.

Le propriétaire Robert Lord est sur place pour nous accueillir. Il est partenaire avec Yvan Roy, Alexandre Roy et Hugo Roy. Une histoire de famille tout ça ? Je me trouve très perspicace, misé juste. Le restaurant Fondissimo est un endroit apportez votre vin. C'est donc le combat des bouteilles avant votre départ.

Certains soirs, le resto fondue se transforme presque en ambiance cabane à sucre, d'autres soirées semblent être plus romantiques aux chandelles. Tout dépend vraiment du jour, normalement, le jeudi et le dimanche c'est plus mollo, mais le vendredi soir et le samedi appartient aux fêtes, aux groupes et aux discussions animées.

Fondissimo est segmenté en sections. Magique, des portes de grange sur rails définissent un endroit plus discret pour célébrer. Alors que je commandais mon entrée de rillette de canard, et ma fondue au fromage emmental et poivre rose, j'entendais les invités s'esclaffer. Notre fondue à partager arrive au centre de la table. Une texture parfaite. Le fromage est parfaitement fondu, il s'agrippe aux morceaux de pain.  Le soleil pénètre facilement dans la pièce, les fenêtres sont complètement dénudées d'habillement. Le soleil est donc dans la salle à manger jusqu'au coucher.

Je commande mon assiette de viandes. Mon choix se pose sur la fondue chinoise, Le gars des bois. Agneau, autruche, bœuf, bœuf AA en cubes, canard, cerf, cheval, crevettes, kangourou, langoustines, lapin, pétoncles, pintade, porc, poulet, saumon et wapiti. Il ne suffit que de choisir quatre items dans ce descriptif.

Comme à mon accoutumée, j'avais l'impression d'en manquer..... Oh oh! Alerte ici! En manquer ?? Avec ma farandole de légumes, ma salade et mes pommes de terre, j'étais amplement servie. Une fondue, c'est bourratif, oui je le savais. Je trempe avec une chorégraphie presque synchronisé mes morceaux de viandes dans le récipient à fondue et ensuite dans la sauce. Au cari, à l'ail, plus piquante, j'ose faire trempette en alternance.

La question qui nous trotte dans la tête demeure toujours la cuisson. Est-ce suffisant? Est-ce assez cuit. Chez Fondissimo, tout le monde est maître de sa cuisson. Un carton indicatif est même disponible avec photo pour nous partager les trucs de cuisson adéquats. C'est un aide vraiment utile pour notre duo d'apprentis cuistots.

Je remarque que Robert, le propriétaire, fait le tour des tables pour rencontrer sa clientèle. Il s'assure que tout tourne rond autour de la grande table carrée. Celui-ci affiche une assurance très agréable. Il rôde autour d'une cuisine depuis qu'il a l'âge légal de s'y promener.

Pendant que mon amoureux sert un remplissage à notre coupe de vin, j'en profite pour piger dans son assiette. Ma découverte santé de la soirée. Les pousses de tournesols et les pousses de maïs. Croquant, santé, relevé et sucré. Un pur délice qui offre un punch visuel incroyable. Je me promets même de m'en procurer à l'épicerie.

Catherine, ma serveuse, nous conseille sur le menu desserts. Est-ce que j'avais mentionné être à satiété? Je ne crois pas moi, il y a toujours de la place pour une fondue au chocolat, avec une montagne de fruits. Il est évident que mon copain prendra autre chose, question de maximiser notre soirée : un gâteau au fromage avec un coulis de fraises.

Je clôture mon souper avec un bon café. Je trouve ça parfait comme épilogue. Je transfère même à la Shop, la section annexée au restaurant Fondissimo pour découvrir son univers. Là-bas, nous servons que des grilled-cheese jazzés, de la bière et du café. Les heures d'ouverture sont de 10 h à 16 h. Ici, on déjeune et on redécouvre le grilled-cheese avec une fascination hors du commun.

Bon, revenons à nos moutons. La prochaine fois que vous aurez besoin d'un drap contour à la CS Brooks juste en arrière, prière de faire un détour vers Fondissimo. Pour prendre un temps d'arrêt, pour jaser, pour profiter d'un slow food agréable et d'un décor sympathique pour l'œil, c'est vraiment un resto à consulter régulièrement. Je n'ai pas regardé ma montre une fois lors du souper et presque jamais mon téléphone, signe que j'étais dans un monde à part.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Sherbrooke prépare ses installations récréatives pour leur réouverture

Sherbrooke prépare ses installations récréatives pour leur réouverture
La bibliothèque Éva-Senécal suspend son service de commandes

La bibliothèque Éva-Senécal suspend son service de commandes
NOS RECOMMANDATIONS
L’an 2 du projet artistique Cultures croisées :  L’art, la terre et les racines

L’an 2 du projet artistique Cultures croisées : L’art, la terre et les racines
Le conseil municipal adopte le programme d’intervention du quartier well sud

Le conseil municipal adopte le programme d’intervention du quartier well sud
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Sherbrooke et Magog, à vos rasoirs! Mercredi, 8 juillet 2020
Sherbrooke et Magog, à vos rasoirs!
Les clichés du miroir Par François Fouquet Lundi, 6 juillet 2020
Les clichés du miroir
Le conseil municipal adopte le programme d’intervention du quartier well sud Par Daniel Campeau Jeudi, 9 juillet 2020
Le conseil municipal adopte le programme d’intervention du quartier well sud
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous