1077 Printemps 20
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Rassemblements: surveillance accrue du SPS
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
SANTÉ ET BEAUTÉ / Santé et Beauté
Pierre-Olivier Pinard Par Pierre-Olivier Pinard

Vendredi, 24 janvier 2020

S’entraîner en triathlon malgré l’hiver: trouver la motivation et atteindre ses objectifs


Pour commencer, avant de définir ce qui devra être fait comme travail, il est fortement recommandé de se fixer un objectif. Celui-ci deviendra votre source de motivation et définira la charge d'entraînement à faire pour le réussir haut la main.

 Imprimer   Envoyer 
crédit photo: Pierre-Olivier Pinaud

La saison des courses arrive à grand pas et, avec elle, le retour progressif à l'entraînement. Ceci dit, il peut être difficile de retrouver la motivation à retourner dans la routine de l'entraînement. Que ce soit à cause de la température extérieure ou l'aspect morose que peut avoir l'entraînement à l'intérieur, penchons-nous sur ce qui pourrait vous aider atteindre vos objectifs cette année.

Pour commencer, avant de définir ce qui devra être fait comme travail, il est fortement recommandé de se fixer un objectif. Celui-ci deviendra votre source de motivation et définira la charge d'entraînement à faire pour le réussir haut la main. Un objectif devrait toujours être SMART, c'est-à-dire Spécifique, Mesurable, Attirant, Réaliste et finalement, doit se réaliser dans un intervalle de Temps établi au préalable. Il n'est pas chose simple de définir un objectif qui respecte l'acronyme SMART. Prenez donc le temps nécessaire pour y penser. Maintenant que vous avez votre objectif en tête, il est temps de regarder votre horaire. Pour ce faire, j'aime beaucoup utiliser un simple calendrier d'une semaine sur lequel j'indique tout ce que j'ai de planifié durant ma semaine (travail, temps libres et autres périodes où je sais que je ne serai pas disponible afin de m'entraîner). Lorsque cela est fait, tous les trous dans l'horaire représentent des plages horaires où je peux intégrer un entraînement.

Puisque la précédente saison s'est terminée pour la plupart des gens il y a déjà plusieurs mois, il est important de recommencer l'entraînement de façon graduelle. Il est préférable de commencer de façon conservatrice afin de sentir comment le corps réagit à l'entraînement et d'augmenter légèrement à chaque semaine. Cela va de même pour l'intensité des entraînements.

Maintenant que vous savez quand vous allez vous entraîner, il faut maintenant explorer comment. Le triathlon contient trois sports soit la natation, le vélo et la course à pied et il est important de ne pas en négliger un si vous voulez vivre une belle expérience lors de votre évènement. Il peut paraître difficile de s'entraîner à ces sports durant l'hiver, mais ne craignez pas, voici des moyens stimulants de faire d'excellents entraînements même lorsqu'il fait -30°C dehors.

Le coup de départ est lancé, vous débutez votre triathlon avec la natation. Cette portion du triathlon est malheureusement négligée par beaucoup de par son aspect relativement court. Il est important de nager au moins une fois par semaine, préférablement deux, afin de maintenir la sensation du corps dans l'eau, qui est très différente de celle sur la terre ferme. Pour ce faire, vous pouvez simplement vous informer de l'horaire des piscines dans votre quartier. Pour la plupart des piscines, l'horaire offert accommode très bien celui de la vie au travail avec des heures tôt le matin ou en soirée. Rien de mieux qu'une bonne nage le matin pour vous donner une bonne dose d'énergie et un sentiment d'accomplissement avant une journée de travail productive.

 Maintenant que vous êtes sorti de l'eau, vous chevauchez votre vélo. De nos jours, l'alternative de la base d'entraînement est très avantageuse et beaucoup plus stimulante que le vélo stationnaire à la salle d'entraînement. Avec l'aide de cet outil, vous pourrez vous entraîner chez vous en sécurité, sans trafic et à l'abri du froid. Cet article ne sert pas à expliquer le fonctionnement de la base d'entraînement et des différents logiciels disponibles mais vous pouvez facilement obtenir des renseignements auprès de votre marchant de vélo. De plus, certaines salles d'entraînement offrent des cours de cyclo-training, qui remplace avantageusement le spining, dans lesquels vous apportez votre vélo et faites la séance sur celui-ci. Plusieurs avantages en découle comme le fait de vous entraîner dans la position exacte dans laquelle vous serez l'été venu. Aussi, le « fat bike » peut être intéressant durant l'hiver pour continuer à faire du vélo à l'extérieur.

Vous descendez de votre vélo et le laissez en transition pour finir votre triathlon avec la course à pied. La température peut parfois avoir une allure hostile, mais sachez qu'il n'y a pas de mauvaise météo, seulement de mauvais vêtements. Avec la technologie d'aujourd'hui, il est possible de s'habiller chaudement tout en restant léger et libre de mouvements. Dans un autre ordre d'idées, courir sur le tapis roulant peut être une excellente alternative. Si vous sortez dehors, votre vitesse de course sera diminuée dû au terrain potentiellement glissant, ce qui n'arrivera pas sur le tapis roulant. Un autre sport pouvant être pratiqué l'hiver et être favorable à votre course à pied est le ski de fond. Il sollicite les mêmes muscles et travaille autant la capacité cardiovasculaire que la course.

Finalement, un kinésiologue peut être un outil très bénéfique afin de mettre toutes ces informations en ordre pour vous. De plus, il saura vous donner des entraînements personnalisés et il pourra aussi répondre à vos questions et vous orienter. Maintenant que vous avez votre objectif, allez le réaliser. Au travail ! On se voit sur la ligne de départ !

Auteur : Vincent Auger cand. B.Sc. kinésiologie et Triathlète
Révision : Pierre-Olivier Pinard B.Sc. CFMP cand.DESS nutrition


1077 Printemps 20
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Es-tu trop occupé pour t’entraîner?

Es-tu trop occupé pour t’entraîner?
Gras saturé et maladie du coeur, qui dit vrai?

Gras saturé et maladie du coeur, qui dit vrai?
NOS RECOMMANDATIONS
Centraide lance un fond d'urgence

Centraide lance un fond d'urgence
L'Archidiocèse s'adapte pour Pâques

L'Archidiocèse s'adapte pour Pâques
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Bou_Ter_1avril20
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 6 mars 2020
Gras saturé et maladie du coeur, qui dit vrai?

1077 Printemps 20
La ville de Sherbrooke adopte de nouvelles mesures Mardi, 31 mars 2020
La ville de Sherbrooke adopte de nouvelles mesures
Une plateforme web pour l'achat local Vendredi, 27 mars 2020
Une plateforme web pour l'achat local
Plus de cornets à Coaticook ...pour l’instant. Vendredi, 27 mars 2020
Plus de cornets à Coaticook ...pour l’instant.
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous