magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  La Ville de Sherbrooke prolonge les heures d'ouverture des piscines municipales
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
FAMILLE / Parents 101
Bedon & bout'chou Par Bedon & bout'chou

Jeudi, 24 août 2017

L’apprentissage de la propreté chez nos tout-petits



 Imprimer   Envoyer 
Il faut savoir que la plupart des enfants ne sont pas prêts avant l’âge de deux ans et que les premiers succès sur le petit pot seront surtout observés de jour.

Après plusieurs mois à changer des couches, on comprend la hâte des parents à mettre leur enfant propre. Il serait toutefois dommage de s'y lancer tête baissée sans comprendre les petits enjeux qui en découlent.

À quel âge un enfant doit-t-il être propre? Vous connaissez surement la réponse : « Ça dépend des enfants. » Oui mais... à quel âge peut-on penser entreprendre cet apprentissage?

Il faut savoir que la plupart des enfants ne sont pas prêts avant l'âge de deux ans et que les premiers succès sur le petit pot seront surtout observés de jour. Alors pour que l'apprentissage à la propreté ne devienne pas un tiraillement entre parent et bébé, assurez- vous que les conditions suivantes soient au rendez-vous.

Maturité physiologique

Le corps du bambin doit être physiologiquement prêt à contrôler ses sphincters. Voici les signes qui vous indiqueront qu'il est prêt pour débuter l'apprentissage de la propreté :

• Il reste au sec plus longtemps;

• Vous changez des couches plus abondantes, mais moins souvent.

Maturité physique

L'enfant est de plus en plus habile et autonome. En effet, les conditions gagnantes seront réunies si votre petit apprenti est apte à se rendre à la toilette lui-même, à descendre et remonter sa culotte seul ou avec un peu d'aide. Un petit pot à sa hauteur lui permettra de développer son autonomie et vous évitera, par le fait même, d'être indispensable une fois le processus bien maitrisé.

Maturité intellectuelle

La maturité intellectuelle s'observe par l'aptitude à comprendre quelques règles. L'enfant doit communiquer son envie par des petits mots « pipi », « caca » ou par un langage signé. Il doit être en mesure de réaliser que c'est lui qui a produit cette petite flaque sur le plancher s'il a uriné alors qu'il était nu. Il doit être capable de faire l'association entre son envie, l'action à entreprendre (aller sur le petit pot) et le résultat (le pipi dans le pot).

Maturité émotionnelle

L'enfant est prêt à débuter son apprentissage s'il démontre une curiosité et un intérêt pour le petit pot. Il se sera familiarisé avec celui-ci et a maintenant envie de l'utiliser.

Sinon, il est possible de mettre quelques trucs en place même si ces conditions ne sont pas réunies. Les enfants font beaucoup d'apprentissages par observation et imitation. N'hésitez pas à laisser bambin vous accompagner durant votre propre virée à la salle de bain. Nommez et répétez les différentes étapes. Procurez-vous un petit pot à sa taille, et laissez-le l'explorer à sa façon, avec ou sans couche. Vous pourriez même commencer ce petit rituel avec un toutou ou une poupée. Vous pourriez également lire de petites histoires qui mettent en scène des personnages en apprentissage du petit pot.

Rappelez-vous que l'apprentissage de la propreté est une étape importante du développement. Certains ne seront prêts que vers quatre ans... Alors ne le forcez surtout pas. Faites-en plutôt une expérience agréable et armez-vous de patience.

Si vous avez débuté et que vous n'aimez pas du tout comment ça se passe, il est toujours permis de revenir aux couches pour un certain temps. Un apprentissage précoce à la propreté d'un enfant ne détermine en rien les compétences de son parent. Alors cessez de vous mettre de la pression. Apprendre à contrôler son corps représente toute une démarche et c'est la sienne. De plus, avantage non négligeable, l'apprentissage se passera tellement plus facilement si l'enfant est fin prêt à relever le défi!


À retenir

C'est l'enfant qui dicte le moment de débuter l'apprentissage de la propreté. Plusieurs parents mentionnent toutefois que le printemps, l'été et le début de l'automne sont des moments propices pour faire la transition de la couche au petit pot puisque les enfants peuvent aisément circuler dans et à l'extérieur de la maison en culotte ou les fesses à l'air.

 

Jacinthe Camirand
Intervenante postnatale, Bedon & bout'chou


Entrepôt Chaussures Prix printemps 2019
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le continent oublié

Le continent oublié
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
NOS RECOMMANDATIONS
La 14e édition du ShazamFest ne sera pas la dernière!

La 14e édition du ShazamFest ne sera pas la dernière!
Le continent oublié

Le continent oublié
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Les Éditeurs Réunis - 3 juillet 2019 - 3 livres Les Narco-chicks
 
Fondation québécoise du cancer - Estrie
Jeudi, 18 juillet 2019
La massothérapie et le bien-être physique

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 juillet 2019
Le continent oublié

Jérôme Blais
Mardi, 16 juillet 2019
Le caddie joue un rôle important pour le golfeur

François Fouquet
Lundi, 15 juillet 2019
La grenouille et le scorpion

Daniel Boucher: toujours libre Par Anita Lessard Lundi, 15 juillet 2019
Daniel Boucher: toujours libre
Le continent oublié Par Daniel Nadeau Mercredi, 17 juillet 2019
Le continent oublié
Un jardin pour une fin de vie dans la beauté et la lumière Par Anita Lessard Mardi, 16 juillet 2019
Un jardin pour une fin de vie dans la beauté et la lumière
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous