magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Voyages Gastronomie
Découvertes
VOYAGES GASTRONOMIE /
Expériences culinaires
Valérie Ambeault Par Valérie Ambeault

Jeudi, 7 juillet 2016

La fourchette de Valérie – Diner entre ciel et terre



 Imprimer   Envoyer 

C'est prouvé, un petit gars sur quatre a déjà rêvé de devenir astronaute. Du moins, il a caressé l'idée d'un jour s'envoler très haut et d'avoir une vue imprenable sur le monde. Statistiquement parlant très peu réussiront à vivre, voir même s'approcher de cette expérience. J'ai déjà pris l'avion quelques fois. C'est haut, très haut en altitude. Mais c'est une cabine fermée et je n'ai pas très peur du décollage, ni du voyage en tant que tel. Néanmoins, c'est pas mal le plus haut dans le ciel que j'ai pu m'élever. Je ne suis pas trop du type, deltaplane ou saut en parachute. Pourtant, je suis hantée par une idée depuis les dernières années. Vivre le Dinner in the sky.

Le concept révolutionnaire était vu partout dans la Métropole et en Montérégie. Honnêtement je peux même pousser ma chance en mentionnant que c'est un phénomène mondial. Paris, L.A. La planète entière s'arrange le concept unique depuis bon nombre d'années déjà. Un diner à 150 pieds dans les airs, entouré de 22 convives animés et excités, c'est tout un trip. Ayayaye, j'ai enfin mon billet, ma place pour la venue de l'évènement directement sur le site d'Estrimont Suites et Spa à Orford. Depuis le temps que je reluque les photos sur Facebook avec envie, ce sera enfin mon ascension vers le ciel pour le nouveau Diner entre ciel et terre.

Le concept est simple, mais un peu déroutant à la fois. Une grue de 120 tonnes monte 22 personnes dans les airs à 150 pieds pour un party hors du commun. C'est toujours festif, les serveurs chantent, se déguisent, stimulent l'engouement du public et ils aident à détendre l'atmosphère (vraiment vraiment, il faut me croire sur parole). C'est fou c'que Marcel peut faire pour me ramener sur terre même du haut des airs. Marcel c'est le directeur général de l'évènement dont tout le monde se souvient. Il a véritablement changé mon aventure. Il est fier de son bébé et sa fougue risque de vous marquer positivement. Soyez sans crainte, nous sommes attachés, vraiment bien. Mais, il y a un plancher de plexiglas sous mes pieds non? Surprise, non non et non. Nous sommes fixés dans le vide sur un fauteuil qui ressemble drôlement à un siège de voiture. Trois ceintures fixent solidement notre corps au siège avec six points d'attache. Durant notre montée, c'est possible de bouger de gauche à droite et de droite à gauche. Vous avez le vertige? Disons que la minuscule plaque pour déposer vos pieds ne risque pas de vous enchanter.

Premièrement, délaissez l'idée de porter votre nouvelle paire de ballerines assez relax. Il faut que ça tienne. Vous êtes dans les airs, vraiment dans les airs. La vue ici est magnifique. Le mont Orford, la verdure, le garden party qui a lieu sous mes pieds chez Estrimont à l'air tout petit, minuscule, gros de même. Je n'arrive pas à me rappeler de mes trois premières minutes de mon diner entre ciel et terre. J'étais sur une autre planète, énervée comme pas deux. Ensuite je décante, j'analyse, je regarde le panorama, je pose des questions, je bois une gorgée de mon vin, je regarde en bas plusieurs fois et j'arrive même à prendre des photos. Je suis à l'aise. Sérieusement, trois minutes après mon embarquement, j'étais folle comme un balai.

En haut, on déguste des produits du terroir. Les voisins d'Estrimont Suites et spa se donnent la main pour composer le repas ou les envolées cocktail. Ducs de Montrichard, chocolaterie Vanden Eynden, fromage de la ferme Caitya et un translucide rosé du vignoble d'Orford. La table est fixe, comme si je mangeais dans ma cuisine. Mon cellulaire est sur la table, mon assiette et ma coutellerie. C'est très sécuritaire.

Deux types d'envolées sont au programme. Envolées cocktail et envolées avec repas 5 services. Vous partagez la table avec une personne pipi minute? Rassurez-vous, l'apéro se prend dans un espace VIP juste avant de s'engager sur la plateforme. On monte 1 h maximum. Ensuite on redescend pour prendre l'apéro au sol. Un malaise, quelqu'un avait mal évalué sa tolérance avec les hauteurs? On fait signe aux dirigeants et nous sommes en bas en moins d'une minute trente. Charmant.

La nourriture était bonne et savoureuse. Mais je vais être honnête. Un bol de croustilles BBQ aurait fait l'affaire aussi. Mon côté gourmande était sur pause, j'étais juste trop nerveuse. Le diner entre ciel et terre vaut la peine, mais je suggère fortement l'ascension cocktail pour débuter. Pour vivre l'expérience complète, l'idée du repas est un meilleur choix. Un cocktail de 20 minutes, un souper complet de 60 minutes, le temps passe si vite quand le monde est sous nos pieds.

La montée est vraiment tout un trip, surtout que nous avons eu la chance de grimper à 225 pieds dans les airs cette fois-ci. Orford a séduit les drones qui ont survolé l'endroit avant d'entériner leur choix final. Estrimont Suites et spa était le meilleur emplacement possible. Curieux, curieuses, l'exclusivité est signée avec l'endroit pour l'an prochain. L'édition numéro un fut un succès sur toute la ligne, on réitère l'an prochain. Restons aux aguets et surtout restons amis avec la page Facebook officielle de l'évènement pour connaître en primeur les dates ultérieures d'envolées. Je suis toujours en vie.

Mon cellulaire aussi et j'ai vécu une expérience flippante. Pourquoi s'en passer? Alors, on s'envoie en l'air?


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un dimanche à la ferme

Un dimanche à la ferme
Jouer notre propre musique

Jouer notre propre musique
NOS RECOMMANDATIONS
Disparition de Koyalee Kalioujny

Disparition de Koyalee Kalioujny
Vulgariser l’information scientifique concernant le cannabis

Vulgariser l’information scientifique concernant le cannabis
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
René Dubreuil
Mardi, 10 septembre 2019
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier

Vulgariser l’information scientifique concernant le cannabis Par Daniel Campeau Jeudi, 12 septembre 2019
Vulgariser l’information scientifique concernant le cannabis
Espace TI: partager les locaux de travail Jeudi, 12 septembre 2019
Espace TI: partager les locaux de travail
Quoi faire ce week-end Par Anita Lessard Jeudi, 12 septembre 2019
Quoi faire ce week-end
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous