magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville
 
Voyages Gastronomie
Découvertes
VOYAGES GASTRONOMIE /
Expériences culinaires
Valérie Ambeault Par Valérie Ambeault

Jeudi, 23 avril 2015

La fourchette de Valérie- Délices du Vietnam



 Imprimer   Envoyer 

L'humain a un rapport très particulier avec la nourriture. Ce besoin essentiel de survie se transforme plutôt en zone de plaisir, de souvenirs, de confort et de routine. Il est rare que nous mangions uniquement pour le bien de notre corps.

On savoure des saveurs qui auront comme mission de nous rassurer, de guérir notre cœur et de faire du bien à nos papilles. Dans le cas qui nous concerne, c'est assurément la zone souvenirs qui sera stimulée. Dans la côte King, tout près du cénotaphe, se retrouve un restaurant existant depuis plus de 20 ans à Sherbrooke. Délices du Vietnam est géré par Thu Lieu Duong depuis une dizaine d'années.

Ici c'est ultra convivial. Dès mon arrivée, mon œil s'accroche dans les décorations asiatiques d'origines. Des plantes et des fleurs de plastique sont assorties à de grands vases colorés avec des imprimés de l'Asie. Un éventail géant est fixé au mur.  La couleur rose sur le mur vient se connecter à ma case mélancolique. Ici, le temps n'a presque pas bougé!

Les employés sont loyaux, la clientèle d'une fidélité déconcertante. Ici, pour la portion buffet, certaines familles viennent y partager un repas à toutes les semaines. Il y a même un client régulier qui vient y manger à chaque jour. Il est ici toujours, me raconte Linh Trung, qui est en poste ici depuis neuf ans.

Bon, je commande un Pepsi que je dépose sur mon napperon Welcome/Bienvenue. Le restaurant vietnamien est un endroit « Apportez votre vin ». Mais ce soir, je me situe plus dans la case boissons gazeuses.

Je commence mon repas avec une soupe Won Ton. J'adore la soupe. C'est une tradition : avant de toucher quoi que ce soit, je dois tremper ma cuillère dans ce liquide chaud. D'autres variétés de soupes sont dans le présentoir, mais à nouveau, je suis conventionnelle et je retourne en terrain connu.

Le buffet du soir est offert du jeudi au dimanche. Quant à celui du midi, du mardi au vendredi. L'endroit est fermé le lundi. Aux dires de ma serveuse Linh, cette journée est conservée pour la fabrication de petits rouleaux faits maison. Au minimum, 800 rouleaux par semaine sont confectionnés avec amour et passion. La propriétaire Thu et Linh travaillent ensemble pour façonner les cylindres à manger. C'est presque une mode ici, les consommateurs se ruent sur le mode « take-out ». Idéal sur l'heure du lunch, le concept est également parfait pour un goûter rapide à récupérer après le travail pour le souper.

C'est le moment de choisir ma première assiette. J'opte pour les nouilles Singapour. Elles sont jaunes et relevées. Le petit goût piquant est agréable, oui j'apprécie mon verre d'eau à côté, mais je suis très contente d'y replonger ma fourchette. Du riz, des won ton frits, des beignets à la crevette surmontées de carottes croustillantes vite trempées dans la friture. Le goût est surprenant. La fille de mon conjoint, était ravie de savoir qu'elle mangeait un légume. En même temps,  elle trouvait très amusant de cueillir son riz directement dans le cuiseur.

Pour la dernière portion de mon souper, je tombe dans la zone dessert du buffet. La culture évoque en Asie la présence d'une soupe sucrée, oui oui encore une soupe. Cette fois-ci, Délices du Vietnam opte pour un métissage entre le Québec et ses origines. Les beignets aux pommes et les beignets aux bananes. Tout le monde y trouve son plaisir.Mon palais à apprécié le poulet au gingembre. Un menu à la carte est aussi disponible. Avec un grand choix de Pho (à l'ouïe il faut le prononcer comme feu) , une soupe tonkinoise qui, au Vietnam, est même consommée comme au petit déjeuner parfois. À tout moment de la journée, s'offrir une soupe chaude est synonyme de réconfort. Le bouillon est très goûteux et les nouilles de riz sont somme toute assez bourratives. Les Vietnamiens adorent le dessert, c'est une partie très amusante de leur alimentation. Oui, les légumes, les nouilles, le riz et les épices, mais il y a aussi le sucre.

Les enfants de deux ans et moins y  mangent gratuitement. Le concept du buffet est plutôt en voie de disparition à Sherbrooke ces années-ci. C'est donc une belle façon de renouer avec cette expérience. Et comme dans tout bon restaurant de ce type, les assiettes souillées ne restaient pas très longtemps sur la table.

Pour un lunch sans prétention, pour se remémorer des souvenirs d'autrefois, direction Délices du Vietnam.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Subvention de 2.5 M$ pour la recherche sur le vieillissement

Subvention de 2.5 M$ pour la recherche sur le vieillissement
Un don substentiel pour la Fondation du CHUS

Un don substentiel pour la Fondation du CHUS
NOS RECOMMANDATIONS
Le «Nous» identitaire Québécois

Le «Nous» identitaire Québécois
Le grand salon des Arts - 6e édition

Le grand salon des Arts - 6e édition
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
René Dubreuil
Mardi, 10 septembre 2019
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier

Vulgariser l’information scientifique concernant le cannabis Par Daniel Campeau Jeudi, 12 septembre 2019
Vulgariser l’information scientifique concernant le cannabis
Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville Vendredi, 13 septembre 2019
Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville
Disparition Kevin Grégoire-Bonin Mercredi, 11 septembre 2019
Disparition Kevin Grégoire-Bonin
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous