magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
HABITATION / Construction Estrie
APCHQ Estrie Par APCHQ Estrie

Vendredi, 3 juillet 2015

Contrat d’entreprise avec un promettant-acheteur



 Imprimer   Envoyer 

Par Me Benoit Paris

Un entrepreneur qui signe un contrat d'entreprise avec un promettant-acheteur (titulaire d'une offre d'achat acceptée par le vendeur) et qui exécute les travaux prévus à son contrat avant la signature de l'acte de vente de l'immeuble peut-il inscrire une hypothèque légale sur ledit immeuble ?

Oui, mais à certaines conditions. D'abord, il doit respecter les formalités prévues à la loi, comme le délai maximum de trente 30 jours de la fin des travaux. Ensuite il doit démontrer que les travaux ont été demandés par le propriétaire de l'immeuble.  Comme le promettant-acheteur n'était pas encore propriétaire en titre au moment de la signature du contrat d'entreprise, s'il le devient par la suite en signant l'acte de vente et en prenant possession de l'immeuble, l'hypothèque sera réputée valide.  Si par contre la signature de l'acte de vente n'a jamais lieu et que la transaction est annulée, l'entrepreneur ne pourra conserver son hypothèque que s'il démontre que le vendeur était réellement celui qui a demandé les travaux et que le promettant-acheteur agissait à titre de mandataire pour lui.  Cette preuve risque d'être difficile à faire.

Dans un tel contexte, il est préférable de toujours conclure un contrat d'entreprise pour les travaux avec le véritable propriétaire, quitte à ajouter le promettant-acheteur comme cosignataire ou d'attendre la conclusion de la transaction de vente avant l'exécution des travaux.

Source : http://boivin-associes.ca/question-de-la-semaine/contrat-dentreprise-avec-un-promettant-acheteur/


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Action et réflexion au Musée des Beaux-arts de Sherbrooke (partie 1)

Action et réflexion au Musée des Beaux-arts de Sherbrooke (partie 1)
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
NOS RECOMMANDATIONS
De la grande visite au Marais de la Rivière aux cerises

De la grande visite au Marais de la Rivière aux cerises
Investissement majeur et agrandissement chez Portes de garage Drakkar

Investissement majeur et agrandissement chez Portes de garage Drakkar
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

BOIRE LOCAL de Jessica Harnois
Remise Gagnon Multi Concept mars 2019
 
Pascale Doré
Jeudi, 10 octobre 2019
Êtes-vous en bonne santé?

AutoPassion
Jeudi, 10 octobre 2019
Essai Mercedes-Benz Classe A 2019

Daniel Nadeau
Mercredi, 9 octobre 2019
L’année François Legault

Jérôme Blais
Mardi, 8 octobre 2019
Le golf : Très formateur pour les jeunes

François Fouquet
Lundi, 7 octobre 2019
Vérités, anxiété et conséquences

Nathalie Larocque
Lundi, 7 octobre 2019
Mathieu Morin; le Parti Vert au-delà de l'environnement

Action et réflexion au Musée des Beaux-arts de Sherbrooke (partie 1) Par Anita Lessard Mercredi, 9 octobre 2019
Action et réflexion au Musée des Beaux-arts de Sherbrooke (partie 1)
De la grande visite au Marais de la Rivière aux cerises Jeudi, 10 octobre 2019
De la grande visite au Marais de la Rivière aux cerises
Une détermination à faire pâlir une oie! Par Daniel Campeau Mercredi, 9 octobre 2019
Une détermination à faire pâlir une oie!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous