magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville
 
Voyages Gastronomie
Découvertes
VOYAGES GASTRONOMIE /
Expériences culinaires
Valérie Ambeault Par Valérie Ambeault

Jeudi, 5 novembre 2015

La fourchette de Valérie – Restaurant Comme Chez Soi



 Imprimer   Envoyer 

L'expression Comme chez soi figure parmi nos mœurs depuis si longtemps déjà. En fait cette expression commune signifie le bien-être, le réconfort, la simplicité sans toutefois être dénudée de sens. Le resto Comme Chez Soi de Sherbrooke est le troisième bébé de la famille de Marilyne Beauchemin. Ayant déjà l'aîné de dix ans qui porte le même nom, le Restaurant Comme Chez Soi de Magog et la Brasserie Auberge Le Rustik. La version sherbrookoise pose ses assises sur la rue Belvédère Sud depuis quatre mois déjà. L'ancien Arlequin a subi une transformation spectaculaire. Le médiéval s'est effacé pour laisser place à une décoration sombre, mais glamour. Des murs de briques peints en blanc croisent en diagonale du bois de grange. Les œuvres d'arts d'une amie proche de Marilyne sont suspendues aux quatre coins du restaurant. Même le menu est teinté de l'imitation bois.

Je siège à une table avec une amie. La maison reçoit, mais le mangeur apporte son vin par ici. C'est vendredi, nous optons pour une bouteille de notre cellier et une bouteille d'eau pétillante est déjà en commande.

On ne fait ni un ni deux, notre choix pour l'entrée se fait même avant que la gérante Geneviève vienne nous expliquer la liste des plats. Deux bisques de homard et crustacés svp.

Pendant que je plonge ma main dans le pain, j'observe la proximité des autres tables. Une musique Top 40 joue presque en sourdine dans l'établissement. Pour vrai, les premières minutes, je trouvais que j'étais drôlement proche de tout le monde. Honnêtement, l'effet s'est dissipé rapidement. J'étais à l'aise, comme chez moi. Tiens donc, ça se rapproche de leur mission.

Ma bisque est délicieuse. Elle est crémeuse et goûteuse. Avec des crevettes, des pétoncles, c'est consistant à souhait.

Nous partageons le Trio dégustation. Une plaquette de bouchées se dépose au centre de la table. Un tartare de saumon, un fondant St-Benoit maison, une rillettes de canard, c'est parfait pour me faire patienter. En cuisine, le chef Gabriel Tremblay travaille avec des produits de saison. Il a toujours travaillé entre ces quatre murs. En fait, son ancienne feuille de temps était remplie à L'Arlequin. Il a simplement décidé de garder le cap avec sa nouvelle brigade. Le menu semble similaire à son doublon de Magog. Il y a par contre des subtilités. Si les propositions à la carte restent les mêmes, la table d'hôte est différente aux deux endroits. Une belle façon de stimuler deux points de rencontre pour les amateurs de fine cuisine gourmande.

Nos choix pour les plats principaux sont fixés. Sans aucune culpabilité de tomber dans l'excès, le homard se retrouve à nouveau dans notre sélection finale. Ben quoi? Il faut bien abuser des bonnes choses non ? Les queues de homard sont cuites et grillées à la perfection. Des légumes, il y en a. On sélectionne finement les tendances saisonnières pour construire les assiettes. Si la pièce centrale du plat est soudée dans le menu, les accompagnements sont souvent une petite surprise. C'est un décalque du coco Kinder Surprise. Comme un cadeau coupe-faim. Des navets, des poivrons, des courgettes, des carottes et des betteraves, il y a une signature santé dans mon assiette. Par contre, j'aurais souhaité avoir un troisième élément. Un autre à côté pour s'agencer à mon assiette. Du riz peut-être, ou une salade jazzée. Il n'en demeure pas moins que je fus rassasiée par les portions.

À priori ce sont des assiettes que nous pourrions reproduire à la maison. Mais soyons francs, personne dans mon entourage ne prend le temps de le faire, surtout un jour de semaine. Le fait de se faire servir est valorisant à souhait. De belles discussions prennent forment autour de moi. Des couples, des jeunes, des amoureux quinquagénaires, des soirées mondaines. Le resto Comme Chez Soi de Magog est relativement toujours plein. Les réservations fusent de tout bord tout côté. L'idée d'ouvrir un jumeau à Sherbrooke est une idée fabuleuse. Avec les fêtes de Noel à venir, la grande salle sera parfaite pour vos réceptions du temps des fêtes.

Marilyne est une vraie de vraie. Elle chôme rarement. Elle a toujours en tête le bon fonctionnement de ses restaurants. Elle pourrait donner des cours à n'importe qui pour la maintenance, la gérance et les relations humaines. Après tout, avoir trois restaurants dans deux villes différentes c'est presque la même chose que d'avoir trois bébés en garde partagée. Je ne connais pas la recette de sa gloire, mais en tout cas ce brin de femme est une inspiration en entrepreneuriat.

Le souper achève et je réalise que je n'ai même pas posé la petite serviette noire sur mes genoux. Oulàlà. C'est un morceau de robot pour le resto. Mission accomplie, je me sens tellement chez moi que j'oublie certaines règles. Hahaha! La carte des desserts me titille. Certains desserts ici sont gargantuesques. L'idée de partager une part n'est pas à négliger. Sur les rails, j'envoie un gâteau aux carottes pour mon amie et un gâteau au fromage au caramel salé pour moi. Deux fourchettes que nous croiserons pour partager un plaisir sucré.

On termine le tout avec un célèbre café. Mine de rien, c'est ce qui permet à tout repas d'avoir un épilogue.

Le restaurant Comme Chez Soi respire la simplicité. Sans prétention, j'ai même replacé la chaise quand j'ai quitté la place. J'étais chez moi non ?


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le grand salon des Arts - 6e édition

Le grand salon des Arts - 6e édition
Mon coup de cœur

Mon coup de cœur
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
Tout est une question de mental

Tout est une question de mental
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
René Dubreuil
Mardi, 10 septembre 2019
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier

Disparition Kevin Grégoire-Bonin Mercredi, 11 septembre 2019
Disparition Kevin Grégoire-Bonin
BANC D’ESSAI : Mitsubishi Eclipse Cross Par AutoPassion Mardi, 10 septembre 2019
BANC D’ESSAI : Mitsubishi Eclipse Cross
Une Flambée des couleurs qui en mettra plein la vue Mardi, 10 septembre 2019
Une Flambée des couleurs qui en mettra plein la vue
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous