magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
Voyages Gastronomie
Découvertes
VOYAGES GASTRONOMIE /
Expériences culinaires
Jessica Mackey, Via L'Attitude Par Jessica Mackey, Via L'Attitude

Vendredi, 15 septembre 2017

Les choux : les mal-aimés que l’on devrait apprendre à aimer



 Imprimer   Envoyer 
De tous les végétaux, les légumes crucifères ou la famille des choux sont probablement les plus puissants pour éliminer les toxines et nous protéger contre certains cancers.

De tous les végétaux, les légumes crucifères ou la famille des choux sont probablement les plus puissants pour éliminer les toxines et nous protéger contre certains cancers. En fait, ce sont eux qui contiennent la plus grande variété de molécules phytochimiques, dont le glucosinolate aux propriétés anticancéreuses.

Les glucosinolates sont biologiquement inactifs à l'état naturel. Ce n'est que lorsque l'aliment subit des transformations physiques (haché, broyé, mastiqué) qu'ils se transforment en une puissante molécule anticancéreuse, qui entraîne l'élimination des substances toxiques.

Outre leurs propriétés anticancéreuses, les crucifères sont riches en potassium. Ce minéral permet de réguler la tension artérielle, il est essentiel à la transmission des impulsions nerveuses et musculaires, y compris le muscle cardiaque.

Le fer et l'acide folique sont également très présents dans cette famille d'aliments et peuvent lutter contre l'anémie et aider à maintenir un équilibre psychique (dépression, confusion, troubles de l'humeur).

Les nutriments vs la digestion

Certains nutriments sont très solubles dans l'eau et sensibles à la chaleur. C'est le cas pour les glucosinolates entres-autre. Une cuisson dans l'eau de seulement 10 minutes suffit pour réduire la quantité de cet agent. On conseille donc de les consommer en crudité, cuits à la vapeur ou en sauté.

Effectivement, il y a toujours une perte de nutriments lors de la cuisson des aliments. La cuisson facilite cependant la digestion. Plus nos aliments sont durs et coriaces, plus notre estomac travaillera fort pour digérer et assurer leur passage dans le tractus digestif.

Il faut se rappeler de nos cours de bio au secondaire que la digestion commence dans la bouche pendant la mastication. Pensez de bien prendre le temps de mastiquer pour libérer tous les phytochimiques et faciliter la digestion. Ce simple geste pourrait vous éviter bien des inconforts causés par les ballonnements.

Choux de Bruxelles au four

Ingrédients :

Choux de Bruxelles coupés en deux

Huile d'olive

Quelques tranches de bacon ou de pancetta coupées en morceaux (facultatif)

Noix de Grenoble, pacanes ou noix de pin

Sel et poivre du moulin

Méthode :

1. Préchauffer le four à 200 °C (400 °F).

2. Déposer les choux sur une plaque, les huiler et les assaisonner avant de bien mélanger pour les enrober. Disposer les choux sur le côté coupé, sur la plaque.

Cuire 15 minutes sans mélanger. Si désiré, ajouter le bacon ou la pancetta en morceaux, retourner les choux et poursuivre la cuisson de 5 à 10 minutes.

3. Ajouter des noix pour les 5 dernières minutes de cuisson.

Note : Cette recette serait tout aussi délicieuse avec des brocolis et du chou-fleur.

 


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Le Musée-des-Beaux-arts s'adapte pour sa réouverture

Le Musée-des-Beaux-arts s'adapte pour sa réouverture
Un nouveau service de livraison à Magog

Un nouveau service de livraison à Magog
NOS RECOMMANDATIONS
Les clichés du miroir

Les clichés du miroir
L’ÉTÉ 2020 SANS FESTIVAL, VRAIMENT?

L’ÉTÉ 2020 SANS FESTIVAL, VRAIMENT?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
L’ÉTÉ 2020 SANS FESTIVAL, VRAIMENT? Jeudi, 2 juillet 2020
L’ÉTÉ 2020 SANS FESTIVAL, VRAIMENT?
Les clichés du miroir Par François Fouquet Lundi, 6 juillet 2020
Les clichés du miroir
L’an 2 du projet artistique Cultures croisées :  L’art, la terre et les racines Par Daniel Campeau Samedi, 4 juillet 2020
L’an 2 du projet artistique Cultures croisées : L’art, la terre et les racines
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous