magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Il assène un coup de poing à une septuagénaire
 
Voyages Gastronomie
Découvertes
VOYAGES GASTRONOMIE /
Expériences culinaires
Jessica Mackey, Via L'Attitude Par Jessica Mackey, Via L'Attitude

Samedi, 24 février 2018

Cholestérol alimentaire, quel est l’impact?



 Imprimer   Envoyer 
La diminution de la consommation de graisses saturées est une mesure importante qu'il est nécessaire d'adopter. - Jessica Mackey

La mesure du cholestérol sanguin est une évaluation de base de l'état de santé. Un haut taux de mauvais cholestérol (LDL) et un faible taux de bon cholestérol sont la combinaison gagnante pour augmenter les risques de souffrir de maladies du cœur et d'accidents vasculaires cérébraux (AVC), en plus d'augmenter les risques pour d'autres maladies chroniques.

La plus grande partie du cholestérol nécessaire pour la fabrication d'hormones est synthétisée par le foie et le reste est fourni par l'alimentation. Le cholestérol provient de sources animales comme les œufs, les viandes et les produits laitiers.
Il y a deux types de cholestérol, LDL (lipoprotéines de basse densité) qui est le mauvais cholestérol puisqu'il forme des plaques de dépôts graisseux sur les parois des artères lorsque l'on en a trop pour que le foie l'élimine.

Puis le deuxième type est le HDL (lipoprotéines de haute densité) qu'on appelle le bon cholestérol puisqu'il enlève le mauvais cholestérol des artères pour le transporter vers le foie où il pourra être décomposé.

La diminution de la consommation de graisses saturées est une mesure importante qu'il est nécessaire d'adopter. Le sucre est également nuisible au niveau du cholestérol puisqu'il créera de l'inflammation généralisée en faisant fluctuer le taux de sucre sanguin.

Au-delà de l'alimentation, vos habitudes d'activité physique, de consommation et de sommeil peuvent toutes influencer cette mesure puisque le cholestérol est une maladie inflammatoire. Autrement dit, ce n'est pas parce que vous mangez des œufs avec le jaune que vous ferez du cholestérol, et au contraire, ce n'est pas parce que vous ne mangez plus le jaune de vos œufs que votre taux de cholestérol s'améliorera.

Que faire alors?

En fait, c'est un ensemble de facteurs qui auront un effet positif sur la prévention ou l'amélioration du cholestérol, en voici quelques-uns :

• adoptez un régime alimentaire faible en graisses saturées (produits de viande, produits laitiers, produits transformés);

• Évitez les gras trans qui ont un effet inflammatoire;

• mangez une variété de légumes, de grains entiers, de fruits, de noix, et de graines;

• évitez les aliments à indice glycémique élevé (sucre raffiné, desserts, bière, etc.);

• augmentez votre niveau d'activité physique;

• maintenez un poids santé;

• gérez votre stress;

• limitez votre consommation d'alcool;

• cessez de fumer.

 


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Agriculture Sherbrooke a maintenant son site internet

Agriculture Sherbrooke a maintenant son site internet
Le SPS recherche un fraudeur qui gesticule beaucoup!

Le SPS recherche un fraudeur qui gesticule beaucoup!
NOS RECOMMANDATIONS
Chronique en rappel - Nous avons peur!

Chronique en rappel - Nous avons peur!
Les clichés du miroir

Les clichés du miroir
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Les clichés du miroir Par François Fouquet Lundi, 6 juillet 2020
Les clichés du miroir
L’art ça fait du bien ! Par Daniel Campeau Lundi, 6 juillet 2020
L’art ça fait du bien !
Arrestation pour braquage d'arme Vendredi, 10 juillet 2020
Arrestation pour braquage d'arme
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous