20211206_MNS_COLORIER
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan Covid du 24 janvier 2022
 
ACTUALITÉS
Actualité
En bref
En Estrie
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Ça se passe chez nous
Santé et Beauté
Famille
Avis publics
Blogue
SANTÉ ET BEAUTÉ / Santé et Beauté
Mardi, 14 février 2017

Le point sur ce qu'est la chirurgie orthognatique et son intérêt



 Imprimer   Envoyer 

L'anatomie humaine est d'une remarquable complexité. Mais la nature connaît parfois de petits dysfonctionnements et un accident est vite arrivé. Déformations accidentelles ou malformations congénitales peuvent altérer le fonctionnement ou la plastique faciale.

Que les raisons soient esthétiques, pour améliorer le confort quotidien ou en cas de problème médical plus sévère, la chirurgie de la mâchoire permet aujourd'hui de facilement corriger les imperfections et autres asymétries faciales.

Avec l'appui de nouvelles techniques et matériaux, la chirurgie orthognatique s'est développée pour le plus grand confort des patients.

Qu'est-ce que la chirurgie orthognatique ?
En chirurgie maxillo-faciale, la chirurgie orthognatique est une spécialité du squelette facial dont le but est de rendre un positionnement normal des dents en intervenant sur l'os des maxillaires.

La chirurgie orthognatique peut concerner différentes parties de l'anatomie :

  • Le maxillaire supérieur (ostéotomie de Le Fort, disjonction maxillaire)
  • Le maxillaire inférieur (intervention d'Epker)
  • La mandibule (ostéotomie sagittale)
  • Le menton (génioplastie)

 

Elle a été facilitée notamment grâce à l'utilisation récente de petites plaques d'ostéosynthèses semi-rigides en titane.

Quand intervient-elle ?
La chirurgie orthognatique peut s'avérer nécessaire lorsque les os de la mâchoire présentent une malposition. Les besoins d'intervenir peuvent aussi bien être d'ordre esthétique que médicaux. Les raisons pour lesquelles on peut s'intéresser à ce type d'intervention incluent :

  • L'amélioration des proportions et de l'harmonie du visage
  • La restauration d'une bonne position des dents
  • Une meilleure mastication, une déglutition facilitée
  • Peut être parfois efficace en cas d'apnée du sommeil

L'intervention chirurgicale a généralement lieu lorsque le traitement orthodontique ne peut pas corriger un décalage trop important entre les dents du haut et du bas.

Il est en outre bon de savoir qu'un décalage des mâchoires non traité peut avoir pour conséquences une parodontopathie (ou déchaussement dentaire), une respiration buccale (voies nasales obstruées), une mauvaise position linguale à la déglutition ou encore des douleurs de l'articulation temporo-mandibulaire.

L'ensemble des procédures d'intervention se déroule en 4 étapes :

  • Le bilan initial
  • Le traitement orthodontique préopératoire
  • La chirurgie
  • La période post-chirurgicale

Procédures préliminaires
La première étape est un examen endobuccal qui déterminera exactement la position des dents, le volume de la langue en position basse et d'éventuelles translations latérales des lignes du visage.

Un diagnostic sera établi afin de déterminer la complexité de l'intervention chirurgicale. Une explication sur les préparatifs sera détaillée au patient.

En effet, les dents doivent d'abord être alignées par orthodontie avant de corriger la position des mâchoires par chirurgie. Le chirurgien maxillo-facial et l'orthodontiste travaillent en équipe durant le traitement. Cette phase préopératoire peut durer jusqu'à 12 mois suivant les cas.

L'opération chirurgicale se déroule en hôpital ou en clinique. Comme pour toute hospitalisation courte, il faudra préparer son séjour pour 2 à maximum 4 jours.

Quelles conséquences post-opératoires ?
Si le port d'appareils orthodontiques suit généralement l'intervention chirurgicale durant une période d'environ deux ans, la chirurgie orthognatique n'a dans la plupart des cas pas de conséquences désagréables pour le patient. Ce qu'il faut savoir des conséquences d'une intervention orthognatique :

  • N'affecte ni la diction ni la déglutition
  • Peu douloureuse
  • Aucune cicatrice cutanée visible
  • Durée normale d'hospitalisation : 48 heures
  • Convalescence de 6 semaines
  • Alimentation liquide la première semaine puis molle durant 3 à 6 semaines
  • Consolidation totale en général après 6 mois

Les témoignages de patientes et de patients ayant choisi la chirurgie orthognatique sont très majoritairement positifs. Les éventuels petits inconvénients pouvant faire suite à une hospitalisation disparaissent rapidement et la satisfaction d'un confort amélioré et d'une harmonie du visage retrouvée suffit très souvent à supporter les différentes procédures médicales.


20220118_BT_FRAICHEUR
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Bilan Covid 19 du 1er décembre

Bilan Covid 19 du 1er décembre
Les petits empereurs

Les petits empereurs
20220118_BT_FRAICHEUR
NOS RECOMMANDATIONS
Les meilleurs veaux du Québec viennent de Sawyerville !

Les meilleurs veaux du Québec viennent de Sawyerville !
Perquisition Acces Cannabis sur la rue Malouin

Perquisition Acces Cannabis sur la rue Malouin
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

20220118_COOP_FUNERAIRE_ESTRIE
Inscription Infolettre EstriePlus.com
20220218_BT
 
JD_JANVIER_2022
Bilan Covid du 19 janvier 2022 Par Daniel Campeau Mercredi, 19 janvier 2022
Bilan Covid du 19 janvier 2022
Une rentrée sécuritaire Par Daniel Campeau Lundi, 17 janvier 2022
Une rentrée sécuritaire
La Brebis sacrifiée Par Daniel Nadeau Mercredi, 19 janvier 2022
La Brebis sacrifiée
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
-
slimecut