magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville
 
Voyages Gastronomie
Découvertes
VOYAGES GASTRONOMIE /
Expériences culinaires
Anne Vaillancourt Par Anne Vaillancourt

Vendredi, 9 juin 2017

Une foodie à Budapest



 Imprimer   Envoyer 
Budapest ressemble un peu à Montréal question bouffe : des restos, il y en a partout!

Je viens de passer cinq jours en Hongrie, ce pays séparant l'Europe de l'Est et de l'Ouest. D'une population de moins de 10 millions d'habitants, ce pays possède une culture riche et une liste interminable de guerres perdues.

Ils ont passé 150 ans sous l'empire Ottoman en plus de vivre plusieurs années sous l'emprise autrichienne et d'être envahis par les nazis durant la 2e guerre mondiale. Les affiches loufoques à Budapest mentionnent d'ailleurs You don't know us because we lost all our wars! (Vous ne nous connaissez pas puisque nous avons perdu toutes nos guerres).

J'y ai vu une histoire similaire aux Québécois. Malgré toutes ces emprises territoriales, les hongrois, peu populeux, ont réussi à garder précieusement leur langue et leur religion. Ils sont un petit peuple en nombre mais un grand peuple pour leur générosité, leur gentillesse et leur histoire très riche.

À manger!

Budapest ressemble un peu à Montréal question bouffe : des restos, il y en a partout! Du thaï, du végé, du chinois, de la bouffe traditionnelle hongroise, du français, de l'italien, alouette! De la bouffe, en veux-tu, en v'là! En raison de leur situation géographique, attendez-vous à manger des patates sous toutes ses formes, du porc, du bœuf et de l'oie. La nourriture hongroise est consistante et intensément lourde mais oh combien réconfortante!

Langos

L'équivalent de notre poutine, les langos, se retrouvent dans les restaurants, les camions de rues et dans les festivals. Parfaitement gras, le langos est une pâte frite, un peu comme une queue de castor plus épaisse et salée, sur laquelle on y ajoute de la crème sure et du fromage. Comme notre poutine, les chefs s'amusent à tester les déclinaisons. Matthew a choisi un langos aux cubes de bœuf mariné, aux légumes, aux oignons et à l'ail! MENOUME! Avec mes intolérances alimentaires, ce jour-là, le kiosque m'a servi une assiette de patates, porc mariné et oignons à s'en jeter par terre!

Kürtőskalács

Le Kurto... Kourto... Bref, ce dessert-là est une espèce de pâte à beigne sur environ trois quart de pied de hauteur. La pâte est cuite sur un barbecue au charbon; un mécanisme fait tourner la pâte afin qu'elle soit cuite uniformément. L'extérieur est donc croustillant et l'intérieur bien moelleux. Le kürtőskalács est mangé nature ou trempé dans la cassonade, le sucre à glacer ou le cacao. Parfois, vous pouvez décider d'y ajouter une petite molle à l'intérieur. Assez cochon!

Un coup de cœur moins hongrois

Achetez les gâteaux au fromage vegan et sans gluten dans les magnifiques petits pots de Say Cheese! À mon avis (et celui de mon copain) meilleur que du vrai gâteau au fromage, ce dessert est délicieusement crémeux. Lors d'une fête familiale sur la rue des ambassades internationales, nous avons découvert leur petit kiosque pour y acheter le gâteau au fromage et bleuets. OH MY GOD mon cœur a explosé de joie! Nous nous sommes arrêtés une seconde fois à notre retour pour y acheter le gâteau au fromage et aux fraises. Après avoir jasé avec un représentant sur place, il y aurait un entrepreneur torontois intéressé à acheter une franchise au Canada.

Great Market Hall

À cinq minutes à pied du Guest House où nous couchions, le marché public de Budapest est ouvert à l'année sauf le dimanche et les jours fériés. Possédant plus de 150 kiosques sur trois étages, à l'intérieur, vous pouvez y acheter des viandes, des poissons, des légumes, des spécialités hongroises, de l'artisanat et beaucoup plus. Goûtez à la fraîcheur des aliments et profitez d'un contact direct avec les agriculteurs hongrois. À la fin mai, c'est le temps des epers (fraises) et elles sont DÉLICIEUSES. Achetez-y aussi du paprika fumé hongrois et des viandes fumées.

Pour les intolérances et les allergies

Les serveurs et les restaurants à Budapest sont très attentifs et font bien attention en ce qui concerne les allergies alimentaires et les intolérances. Plusieurs menus indiquent les allergènes par assiette. Je n'ai pas été malade une fois en voyage! Il faut dire que j'ai mangé beaucoup de patates!

Le vino!

C'est impressionnant de voir la variété des vins hongrois autant en épicerie que dans les restaurants à Budapest. Dans les épiceries, c'est environ 90% des vins sur les tablettes qui sont hongrois. Le Québec pourrait certainement prendre exemple sur ce pays!

Les vignes hongroises poussent principalement au nord du Lac Balaton. Goûtez l'Irsai Oliver, cépage natif de la Hongrie développé au début du 20 e siècle, pour une immersion totale dans leurs habitudes. Il rappelle un peu le pinot grigio et le muscat par sa fraîcheur et son côté très floral. En bouche, vous aurez l'impression de croquer dans pomme verte bien mûre.

Il est souvent dit qu'un vin représente son pays. Les hongrois prennent l'apéro entre 6 et 8 heures en soirée - les terrasses débordent!- avant de souper vers 21 heures. La fraîcheur de l'Irsai Oliver s'y apprête merveilleusement bien.

Seulement deux bouteilles de ce cépage se retrouvent à la SAQ. Autour de 15$, vous n'avez rien à perdre! Courez-y!

À visiter en rafale

En bon estrien, montez la colline Gellért Hill pour y voir un panoramique extraordinaire de Budapest et marchez sur les ponts reliant les villes de Buda et Pest. N'oubliez surtout pas le quartier du Château de Buda. Passez du bon temps au cœur de Pest pour ses parcs, ses bars extérieurs et ses festivals et réservez-vous une journée au Parc Széchényi pour profiter de toutes ses attractions comme les bains thermaux et les châteaux gothiques. Budapest c'est magnifique. Point.

À mettre sur sa liste!

La Hongrie ne se retrouve pas dans la zone euro; leur monnaie est le forint. Amusez-vous, mangez et trippez en dépensant très peu! C'est assez rare en Europe! Pour 50$ canadien par nuit, pour deux personnes, nous couchions à dix minutes du cœur de Budapest, nous avions une chambre privée, une salle de bain partagée, une salle d'eau partagée et une cuisine partagée avec trois autres chambres. L'Oasis Guest House possède aussi un jardin intérieur très mignon pour ses locataires. Je le recommande fortement!

Pour les repas, nous mangions environ une fois par jour au restaurant. Pour les deux autres repas, nos assiettes débordaient de nos trouvailles du marché public. Pour deux personnes, nous avons dépensé environ 30$ par jour tout en comptant les verres de vins ou de bières.

Une ville magnifique, dynamique dotée d'une population plus qu'accueillante qui coûte pas très cher? On dit OUI!


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Voleur d'ordinateurs recherché par le SPS

Voleur d'ordinateurs recherché par le SPS
Le magnésium, déjà entendu parler ?

Le magnésium, déjà entendu parler ?
NOS RECOMMANDATIONS
Utilisation de monnaie contrefaite

Utilisation de monnaie contrefaite
Vulgariser l’information scientifique concernant le cannabis

Vulgariser l’information scientifique concernant le cannabis
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
René Dubreuil
Mardi, 10 septembre 2019
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier

Vulgariser l’information scientifique concernant le cannabis Par Daniel Campeau Jeudi, 12 septembre 2019
Vulgariser l’information scientifique concernant le cannabis
Le grand salon des Arts - 6e édition Mardi, 10 septembre 2019
Le grand salon des Arts - 6e édition
Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville Vendredi, 13 septembre 2019
Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous