magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Période d'embauche pour les jeunes aux études
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
HABITATION / Construction Estrie
APCHQ Estrie Par APCHQ Estrie

Mardi, 15 août 2017

Bardeaux d'asphalte: ne vous fiez pas à leur âge!



 Imprimer   Envoyer 
L'usure des bardeaux est toujours plus avancée sur le versant sud.

Une toiture en bardeaux d'asphalte d'à peine cinq ans peut montrer d'inquiétants signes de vieillissement, alors qu'une autre aura encore fière allure après quinze années. Quelle est la différence?

Des bardeaux d'asphalte de qualité peuvent durer de 20 à 25 ans. Cependant, s'ils n'ont pas été installés sur un toit bien ventilé, leur durée de vie pourrait être bien plus courte. On ne peut donc pas se fier à l'âge d'une toiture pour déclarer qu'elle est en bon état.

Il existe plusieurs signes évidents de détérioration d'une toiture de bardeaux d'asphalte : réparations artisanales à grands coups de scellant, granulats manquants et bardeaux fendus, brisés ou aux extrémités retroussées.

Le versant qui donne sur le sud est celui qui est le plus exposé au soleil, où les bardeaux risquent de friser le plus vite.
Si les bardeaux commencent à retrousser et qu'ils perdent un peu de granulat, cela peut refléter un vieillissement normal. Il faut alors planifier le remplacement de la toiture d'ici deux ou trois ans.

Lorsqu'une toiture démontre d'autres signes d'usure, comme des bardeaux déchirés ou manquants, ou des portions sans granulat, alors un remplacement immédiat s'impose, afin de prévenir des infiltrations d'eau.

Changer une toiture de bardeaux d'asphalte peut coûter aussi peu que 7 000 $. À ce prix, soyez assuré que s'il y a une détérioration prématurée de la toiture en raison d'une déficience de ventilation ou d'isolation, le couvreur ne réglera pas le problème.

Un bon couvreur vous proposera aussi d'examiner la ventilation du toit. Au besoin, il vous proposera des correctifs qui apparaitront dans le prix de sa soumission.

Investiguer à l'intérieur

C'est dans les combles que tout se passe. C'est là que les composantes vont faire la différence entre une toiture qui durera longtemps et une autre qui aura des problèmes d'usure prématurée.

Les inspecteurs en bâtiment et les bons couvreurs savent très bien comment examiner l'intérieur des combles, à la recherche de problèmes. N'hésitez pas à faire appel à eux.

Sous le matériau isolant qui recouvre le plafond, une pellicule pare-vapeur continue doit empêcher l'humidité de la maison de migrer vers les combles. Ceux-ci doivent être bien ventilés, afin que la température au-dessus de l'isolant n'atteigne jamais un écart de plus de cinq degrés avec celle de l'extérieur. L'hiver, la chaleur de la maison ne doit pas parvenir à faire fondre la neige sur le toit. L'été, un comble mal ventilé surchauffera, ce qui provoquera la déformation des bardeaux.

C'est aussi dans les combles que l'on constate les problèmes d'infiltration d'eau et de pourriture du pontage, ainsi que des anomalies comme des bouches de ventilation ou des évents de plomberie qui n'aboutissent pas à l'extérieur.

Ces problèmes repérés dans les combles peuvent se refléter à l'extérieur par une toiture de dix ans qui affiche tellement d'usure qu'elle semble en avoir vingt.

Deux épaisseurs de bardeaux?

Pour simplifier la réfection de leur toiture, certains propriétaires ont simplement rajouté une épaisseur de bardeaux, sans retirer la plus ancienne. Pas une bonne idée!

Ces deux épaisseurs de bardeaux représentent un poids important sur le toit. Au moment de les remplacer, le couvreur exigera un supplément pour faire le travail.

Emprisonnés, les vieux bardeaux retiennent l'humidité et pourrissent au point de s'émietter lorsqu'on les retire. Cette humidité peut détériorer le pontage du toit. En plus, il peut se produire une réaction chimique entre deux types de bardeaux, qui occasionnera une détérioration prématurée des nouveaux bardeaux.

 


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Une 26e édition de la Fête des neiges de Magog qui promet

Une 26e édition de la Fête des neiges de Magog qui promet
Disparition de Shawn HAdlock

Disparition de Shawn HAdlock
NOS RECOMMANDATIONS
Introduction par effraction dans un commerce

Introduction par effraction dans un commerce
Introduction par effraction

Introduction par effraction
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Guillaume Pineault - vc
 
François Fouquet
Lundi, 27 janvier 2020
La case équilibre

Me Karine Bourassa
Jeudi, 23 janvier 2020
C’est l’hiver ! Mais où peut-on mettre notre neige ?

Daniel Nadeau
Mercredi, 22 janvier 2020
Tout est dans tout!

Alexis Jacques
Mardi, 21 janvier 2020
Agile âgisme

La puissance de la douceur et du temps Par François Fouquet Lundi, 20 janvier 2020
La puissance de la douceur et du temps
Projets du centre-ville : une agente de liaison entrera bientôt en poste Mardi, 21 janvier 2020
Projets du centre-ville : une agente de liaison entrera bientôt en poste
Disparition de Shawn HAdlock Vendredi, 24 janvier 2020
Disparition de Shawn HAdlock
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous