magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville
 
Voyages Gastronomie
Découvertes
VOYAGES GASTRONOMIE /
Expériences culinaires
Valérie Ambeault Par Valérie Ambeault

Jeudi, 4 juin 2015

La fourchette de Valérie – Auberge Ayer’s Cliff



 Imprimer   Envoyer 

Dès juin, l'Estrie commence d'ores et déjà à rêvasser à « sa bulle vacances ». Nous agissons comme des enfants du primaire. Chaque journée qui débute, est une journée de moins sur notre calendrier, avant le fameux jour J. Par un magnifique vendredi soir, j'assume donc mon idée de faire quinze minutes de route pour me diriger vers Ayer's Cliff. Une table est réservée à mon nom. C'est une toute première fois pour moi.

La route pour s'y rendre est magnifique. Peu importe la direction empruntée, les images pittoresques se chevauchent les unes sur les autres. Il fait bon vivre dans les Cantons, j'apprécie mon chemin tel une semaine de congé. Je me dirige vers la petite municipalité de 1200 personnes.

Depuis bientôt quatre ans, Louis Charland et Katherine Lafaille sont propriétaires de l'endroit. L'auberge frôle les 115 ans d'activité, ce n'est pas rien! En 2015, l'établissement sert une clientèle différente de celle de la diligence de l'époque.

Anciennement, les voyageurs de la Nouvelle-Angleterre se dirigeants vers Montréal avaient l'habitude de faire un arrêt à l'auberge. Aujourd'hui, la place est très populaire auprès des motocyclistes. C'est vraiment LA Place.

Avec une terrasse entourée de verdure, de plantes, de fleurs et de vert, c'est un oasis de fraîcheur. Le lac à proximité m'inspire une commande pour boire. Un Long island iced tea et un daiquiri à la mangue. Le verre en ballon est tout aussi impressionnant. Santé!

Ma serveuse, Émilie, se prononce sur les meilleurs choix de la maison. Le tartare au duo de saumon est délectable. Le saumon fumé ajoute un zip incroyable au goût relevé du tartare. Je suis une fanatique de tartare et c'est sans chauvinisme que je décerne ma médaille de goût à cette composition de poissons crus. Parce que oui, ce fût inévitablement mon choix d'entrée.

Le sourire transperce le visage des employés. Le propriétaire, Louis adore son métier, c'est évident. C'est un restaurateur né, avec une grande expérience dans la région de l'Estrie. Il affectionne ses clients et porte une attention particulière à chacun d'entre eux. Non ce n'est pas too much. C'est juste une belle attention.

Mon appétit gourmande me guidera vers la poutine au filet mignon, sauce demi-glace au porto et fromage fort. La grande classe. Les frites allumettes sont vraiment bonnes. C'est différent en bouche, la tenue sur ma fourchette est beaucoup plus simple. La sauce est goûteuse et généreuse. Je craque pour les cubes de fromage. Je pense même devenir une poule de luxe de la poutine désormais. Je veux ça ou rien. Mon amoureux penche pour la version à l'effiloché de canard, sauce au poivre et fromage Alfred le fermier. C'est vraiment une poutine incroyable. Je dois me contenir pour ne pas l'avaler d'un coup.

J'ai partagé mon repas dans plusieurs sections. Un petit drink sur la terrasse, mes entrées aussi, et mon plat principal à l'intérieur dans la portion salle à manger. C'est vraiment la force de l'endroit. Un 3 en 1, véritablement. Le côté très luxueux à l'intérieur avec le côté auberge. Des plafonds d'origine offrent un aspect historique qui titille ma curiosité. C'est vraiment beau.

Tout dépend à quel moment je regarde ma montre honnêtement. Le groupuscule de clients est toujours en mouvance.  Ici, un chansonnier prend d'assaut le resto Le Cliff Bar & Grill de l'Auberge Ayer's Cliff tous les vendredis soirs. C'est dynamique et enjoué. Du premier coup d'œil, c'est vraiment le style taverne. À l'extérieur je croise, des enfants, des groupes d'amis, des familles, des couples, c'est vraiment hétéroclite comme endroit. Les habitués trouvent même habituel de voir le maire de la municipalité, monté sur son cheval et descendre de sa selle pour aller luncher.

Mon assiette de burger arrive, un pain pas trop mince, pas trop épais, il est soufflé juste à point. Il m'intrigue. Un burger de chèvre et oignons caramélisés. Décadent à souhait, sa tenue en main est idéale. Mes condiments demeurent à l'intérieur! Oh! Que j'aime ça!

Au même instant, l'amoureux enroule un linguini à la truite des Bobines fumée, je lui vole des bouchées. Le travail du très discret chef Martin Roy en cuisine est impeccable.

Le dessert de la place, c'est le pouding chômeur de Katherine. Elle a étudié à L'ITHQ ; alors la cuisine et la manœuvre d'un restaurant, elle s'y connait. Son pouding est un pur délice. Mon dieu que j'aime ce plaisir sucré d'antan.

En résumé j'ai mangé la meilleure poutine depuis longtemps. J'ai adoré ne pas avoir à payer un parcomètre pour aller manger (oui oui c'est un plus) et mes yeux ont bien aimé la thématique country qui sévit ces jours-ci dans le patelin. Une espèce de concours de décorations est même instauré en ville pour souligner Le Rodéo D'Ayer's Cliff les 12, 13 et 14 juin.

Dans les petits pots les meilleurs onguents? Ayer's Cliff ne sera pas petit longtemps. Dans le cadre de l'exposition Ayer's Cliff Fair 2015 cet été, 25 000 personnes se déplaceront sur le site. 25 000 + 1 puisque j'y serai aussi! À bientôt Ayer's Cliff! 



Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
L’Université Bishop’s inaugure des laboratoires et une serre à la fine pointe de la technologie

L’Université Bishop’s inaugure des laboratoires et une serre à la fine pointe de la technologie
Agresseur adepte de salon de coiffure

Agresseur adepte de salon de coiffure
NOS RECOMMANDATIONS
Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville

Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville
À 140km/h dans une zone de 70 km/h

À 140km/h dans une zone de 70 km/h
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
René Dubreuil
Mardi, 10 septembre 2019
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier

Le grand salon des Arts - 6e édition Mardi, 10 septembre 2019
Le grand salon des Arts - 6e édition
À 140km/h dans une zone de 70 km/h Mardi, 10 septembre 2019
À 140km/h dans une zone de 70 km/h
Le «Nous» identitaire Québécois Par Daniel Nadeau Mercredi, 11 septembre 2019
Le «Nous» identitaire Québécois
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous