magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville
 
Voyages Gastronomie
Découvertes
VOYAGES GASTRONOMIE /
Expériences culinaires
Valérie Ambeault Par Valérie Ambeault

Jeudi, 16 juillet 2015

La fourchette de Valérie- La Table Alain Roger



 Imprimer   Envoyer 

« Never Judge a book by his cover ». Ma mère m'a enseigné cette phrase depuis belle lurette. Je me dois, en amorce, de m'excuser à la Table Alain Roger. Au départ, au moment de ma réservation, je croyais que ce restaurant ne convenait pas du tout aux enfants. J'ai même hésité longtemps avant de prendre la décision d'amener l'héritière. Au téléphone, Alain me trouve drôle bien comique. Non seulement il offre un menu décontracté pour enfants, mais c'est le menu junior le plus élaboré que j'ai aperçu depuis longtemps. Alors ? Alors quoi, j'ai réservé pour quatre!

La Table Alain Roger appartient à Alain Roger depuis six ans. Son établissement niche au centre-ville de Magog. Comme j'adore le centre-ville de Magog! Je trouve que leur disposition devrait être copiée partout. Oui, Magog est une ville touristique, mais je me sens chez-moi, les deux pieds dans mon patelin. J'adore m'y promener, et je goûterai bientôt au plaisir de manger le centre-ville de Magog.

Dès mon arrivée, je remarque que l'espace semble fraîchement rénové. Je n'étais pas dans le champ, le restaurant a subit une métamorphose récemment. D'abord il y a beaucoup de rouge, du bois, des lustres noirs ultra modernes qui cassent le look un peu rustique. Une salle contemporaine en bas et en haut de la marche, un espace plus chaleureux et propice à l'intimité. Je commande l'entrée, un tiramisu salé, avec asperges et fromage à la crème. C'est honnêtement, une idée farfelue qui n'est pas déplaisante du tout à savourer.

Le chef, Alexandre Provencher, est à la cuisine depuis plusieurs années. C'est un autodidacte. Le plaisir de feuilleter les recettes est arrivé en regardant sa mère cuisiner. Ensuite, il a appris sur le tas avec un chef français qui a bien voulu lui dicter et enseigner son savoir. Il est toujours au parfum des nouvelles techniques et souhaite toujours se dépasser lui-même. Sa nouvelle passion ? La cuisine moléculaire et la cuisine crue avec la nourriture vivante. Il n'y a pas plus santé.

Est-ce le moment pour mes moules ? Oui oui oui! C'est le paradis sur terre ici et c'est la spécialité de la maison.  Je suis décidée, avant même de voir le menu, de choisir les moules au bleu. J'aime tellement ça! Par contre, la maison m'apporte un trio surprise et je dois dire que les combinaisons sont assez uniques. Les moules québécoises au sirop d'érable, aux pommes et à moutarde à l'ancienne. Jamais dans cent ans je n'aurais songé à cette symbiose d'aromates, et pourtant, ça pop dans la bouche, c'est fabuleux. Ma version au pesto est tout aussi goûteuse. Le bouillon n'est pas translucide, il est gorgé de saveurs.

Mention d'honneur au plat fantastique de mon chum. Il aime tellement son assiette que j'ai presque dû négocier pour pouvoir y goûter. Un plat de fruits de mer, avec lait de coco et vermicelles de riz. C'est comme une soupe, avec un éventail puissant de goût.

Ha oui, j'allais oublier les enfants. Ils mangent leurs escargots au pesto, les pâtes crémeuses au fromage, et le filet mignon-frites. Tout est vraiment à point. Alain Roger lui-même s'assure d'être le goûteur officiel de l'endroit. Et il le fait avec beaucoup de plaisir. La preuve du succès de l'établissement ? C'est souvent complet ici, en fait, c'est Magog, et le restaurant balance entre la portion touristique et les habitants de Magog même. Alain s'implique beaucoup, partout. Son visage est reconnu en ville. Il se greffe à des fondations, organise des activités. Bref, il est indispensable et si souriant.

En conclusion du souper, il apporte à notre table la carte des desserts. Une surprise attend les enfants. Une vieille boîte à lunch décorée arrive sur le pourtour de notre table. Il s'agit de la boîte à lunch d'origine ayant appartenue à Alain Roger lui-même alors qu'il était encore écolier. Aujourd'hui, elle sert de présentoir à bonbons.

Je pourrais écrire un paragraphe de bonnes raisons pour venir manger ici. Un grand choix sans gluten, on travaille avec les produits du terroir, les fromages St-Benoit du Lac, la truite des bobines et nous utilisons de la viande biologique. Depuis quelques temps, un nouveau menu fraîcheur arrive pile avec la signature de la canicule. Des moules entières, des moules fraîcheur avec une touche de pamplemousse. Non vraiment je radote mais, c'est vraiment ma nouvelle place pour manger ces mollusques.

Le restaurant est punché visuellement. Il fait bon s'asseoir pour prendre le temps de prendre le temps. Je ne recommande pas ce restaurant aux enfants qui mangent en deux minutes et qui réquisitionnent le dessert aussitôt. Mais lorsque les enfants décrochent eux aussi,  les parents mangent, dégustent une bonne coupe de vin d'importation privée ou de vin du Québec, les enfants placotent, rient, s'amusent sur le ipad, l'équilibre parfait quoi.

Alors on y va quand à la Table Alain Roger ? Pour déjeuner? Pourquoi pas! Il semble que les galettes de sarrasin soient suffisantes pour stimuler le déplacement. Menu midi, menu tôt, menu tard en soirée, table d'hôte. Ce n'est pas le choix qui manque. Et juste pour la petite promenade à Magog après votre expérience, et bien dans mon cas, c'est vendu d'avance.

Magog, on se revoit bientôt, vraiment bientôt!


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Travaux prévus dans la semaine du 26 août

Travaux prévus dans la semaine du 26 août
Le quotidien de l’information

Le quotidien de l’information
NOS RECOMMANDATIONS
Une Flambée des couleurs qui en mettra plein la vue

Une Flambée des couleurs qui en mettra plein la vue
BANC D’ESSAI : Mitsubishi Eclipse Cross

BANC D’ESSAI : Mitsubishi Eclipse Cross
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
 
René Dubreuil
Mardi, 10 septembre 2019
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier

BANC D’ESSAI : Mazda CX-5 SIGNATURE SKYACTIV-G 2019 Par AutoPassion Mardi, 10 septembre 2019
BANC D’ESSAI : Mazda CX-5 SIGNATURE SKYACTIV-G 2019
Le grand salon des Arts - 6e édition Mardi, 10 septembre 2019
Le grand salon des Arts - 6e édition
Une Flambée des couleurs qui en mettra plein la vue Mardi, 10 septembre 2019
Une Flambée des couleurs qui en mettra plein la vue
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous