Salon des Arts sept 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
barduchatnoir.com/evenements 9 SEPT 2019
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Jeudi, 12 juillet 2018

Starmania: une première qui était très attendue!



 Imprimer   Envoyer 

Québec Issime chante Starmania propose un magnifique hommage à une comédie musicale qui a traversé les décennies grâce au génie de Berger et Plamondon.

Les attentes sont élevées, et pour cause; la comédie musicale de Michel Berger et Luc Plamondon, qui fête cette année ses 40 ans d'histoire et de succès, a été jouée au fil du temps par des géants de la chanson, tels que Claude Dubois, Diane Dufresne, France Gall, Fabienne Thibeault, Nanette Workman, Martine St-Clair, Maurane, Jean Leloup, Marie-Denise Pelletier, Isabelle Boulay, Bruno Pelletier, Patsy Gallant, Luce Dufault, et j'en passe. Est-ce que la version de Québec Issime présentée en grande première hier à la Place Nikitotek a répondu aux attentes?

Il s'agit là d'un magnifique hommage interprété par des chanteurs de talents. Peu connus du grand public, certes, mais talentueux. Sur scène, les deux étoiles de Québec Issime les sœurs Marie-Eve et Caroline Riverin, respectivement dans les rôles de Marie-Jeanne et Stella Spotlight, l'interprète à la grande voix Mickael, dans le rôle de Ziggy, la chanteuse estrienne Krystel Mongeau, qui interprète Crystal, le jeune chanteur découvert dans la dernière cuvée de La Voix Redgee, dans le rôle de Johnny Rockfort, le metteur en scène et chanteur Pierre Doré, dans la peau du businessman Zéro Janvier, et la rockeuse découverte à La Voix Rosa Laricchiuta, dans le rôle de Sadia.

Dans une mise en scène qui manque peut-être un peu de mordant et de finition (il s'agissait hier de la première, des petits ajustements seront certainement apportés pour les prochaines représentations), les personnages nous chantent leurs déboires et leurs espoirs dans un monde futuriste individualiste et violent, au cœur de la capitale de l'Occident, Monopolis. Joué pour la première fois en 1979 (qui nous projetait dans les années 2000), l'histoire de Starmania est encore très actuelle. Assise dans la foule hier, en écoutant attentivement la trame narrative (que j'entendais pour la toute première fois) et en savourant les grands classiques de cette comédie musicale, je me suis dit que Plamondon avait peut-être un don pour deviner le futur!

Mes coups de cœur du spectacle; l'ouverture par l'orchestre qui lance le spectacle de façon magnifique, le jeu de Mickael alias Ziggy qui campe parfaitement son rôle, ainsi que les interprétations des chansons Les Adieux d'un sex-symbol (Caroline Riverin), SOS d'un terrien en détresse (Redgee) et Le monde est stone (Marie-Eve Riverin).

Somme toute, Québec Issime chante Starmania propose un magnifique hommage à une comédie musicale qui a traversé les décennies grâce au génie de Berger et Plamondon. À voir. À écouter. À savourer.

Notons que pour la première, Destination Sherbrooke avait invité plusieurs artistes qui ont campé par le passé l'un des rôles dans Starmania. Quelques-uns ont accepté l'invitation, dont Michel Pascal (Zéro Janvier de 1993 à 2001), et Nanette Workman (Sadia, 1979). Cette dernière a d'ailleurs eu une ovation du public lorsqu'on a annoncé sa présence dans la foule, avant le spectacle.

Le spectacle Québec Issime chante Starmania est présenté à la Place Nikitotek jusqu'au 18 août. Pour plus de détails : http://www.nikitotek.com.


  CONSULTER L'ALBUM PHOTO
Vieux Clocher de Magog 9 septembre 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
À 140km/h dans une zone de 70 km/h

À 140km/h dans une zone de 70 km/h
Déversement de diésel sur la rue Henri-Labonne

Déversement de diésel sur la rue Henri-Labonne
NOS RECOMMANDATIONS
Le grand salon des Arts - 6e édition

Le grand salon des Arts - 6e édition
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Centre culturel - concours - 9sept2019
Salon des Arts sept 2019
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 11 septembre 2019
Le «Nous» identitaire Québécois

René Dubreuil
Mardi, 10 septembre 2019
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier

Jérôme Blais
Mardi, 10 septembre 2019
Tout est une question de mental

AutoPassion
Mardi, 10 septembre 2019
BANC D’ESSAI : Mitsubishi Eclipse Cross

François Fouquet
Lundi, 9 septembre 2019
Mon char, ma réussite : tasse-toi, mon’oncle

Salon des Arts sept 2019
Disparition Kevin Grégoire-Bonin Mercredi, 11 septembre 2019
Disparition Kevin Grégoire-Bonin
Agresseur adepte de salon de coiffure Lundi, 9 septembre 2019
Agresseur adepte de salon de coiffure
À 140km/h dans une zone de 70 km/h Mardi, 10 septembre 2019
À 140km/h dans une zone de 70 km/h
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous